> Tech > Erreur N°2 : le mauvais type de sauvegardes

Erreur N°2 : le mauvais type de sauvegardes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le type de données que l'on sauvegarde et la méthode que l'on utilise déterminent la procédure la mieux adaptée à  votre situation. Windows NT et la plupart des logiciels de sauvegarde de Windows NT supportent trois types de sauvegardes : complet, incrémental et différentiel. Une sauvegarde complète capture toutes les

données à  chaque fois.

On peut utiliser une bande de sauvegarde complète récente pour restaurer un serveur
entièrement. Les sauvegardes incrémentales capturent toutes les données qui ont
été modifiées depuis la sauvegarde complète la plus récente. On peut ainsi utiliser
une bande de sauvegarde complète (aussi vieille soit-elle) et une bande de sauvegarde
incrémentale à  jour pour restaurer le serveur. Une sauvegarde différentielle ne
capture que les données modifiées depuis la dernière sauvegarde incrémentale.

On peut restaurer un serveur avec une sauvegarde complète et toutes les sauvegardes
différentielles réalisées depuis.

Le type de sauvegardes utilisé dépend de la taille des fichiers de votre magasin
d’information Exchange, de la vitesse de votre système de sauvegarde et de la
quantité de données que vous êtes prêts à  risquer de perdre.

Par exemple, si vous faites une sauvegarde complète chaque jour, l’opération peut
être longue mais vous ne risquez de perdre qu’une journée de données. Si vous
faites une sauvegarde complète par semaine avec des sauvegardes différentielles
les autres jours de la semaine, vos opérations de sauvegarde seront plus rapides,
mais la perte d’une seule bande différentielle vous empêchera de restaurer la
totalité des données ayant été modifiées depuis la dernière sauvegarde (même si
vous pourrez peut-être en récupérer une partie).

Exchange Server supporte deux méthodes de sauvegarde : en ligne et hors ligne.
On peut réaliser une sauvegarde en ligne lorsque les services Exchange tournent
; les sauvegardes hors ligne peuvent être réalisées lorsque les services Exchange
sont interrompus. Comme les fichiers de bases de données sont en permanence ouverts
lorsque les services tournent, il faut utiliser des solutions de sauvegardes compatibles
avec Exchange pour réaliser les sauvegardes en ligne. La version Exchange Server
de Microsoft Backup peut faire une sauvegarde en ligne, de même que les agents
spécifiques à  Exchange de plusieurs éditeurs tels que VERITAS Software, Seagate
Software ou Legato Systems.
Les solutions de sauvegarde compatibles Exchange vident également le fichier de
journalisation du disque dur, un petit coup de nettoyage bien utile qu’il ne faut
jamais tenter de faire manuellement car on peut ainsi rendre la base de données
inconsistante et éventuellement irrécupérable. Attention aux produits de sauvegarde
des fichiers ouverts. Ces produits de sont généralement pas très fiables avec
Exchange Server.

La meilleure stratégie consiste à  utiliser une combinaison de sauvegardes en ligne
et hors ligne. Utilisez un outil en ligne pour vos sauvegardes normales et, lorsque
vous arrêtez les services Exchange pour upgrader le serveur ou appliquer un Service
Pack, prenez le temps de réaliser une sauvegarde complète hors ligne. N’oubliez
pas que lorsque l’on restaure une sauvegarde hors ligne, il faut lancer Isinteg
pour corriger les liens entre l’annuaire et les objets du magasin d’informations.

Règle N°2 : Si vous en avez le temps, faites des sauvegardes complètes quotidiennes
de vos serveurs. Si vous n’en avez pas le temps, utilisez des sauvegardes incrémentales
ou différentielles, mais attention de ne pas perdre ou endommager les bandes.

Dans votre réflexion sur le temps à  accorder aux sauvegardes, prenez en compte
le temps que vous pouvez vous permettre de rester sans messagerie si vous ne disposez
pas d’une sauvegarde à  restaurer. Faites des sauvegardes en ligne dès que cela
est possible et ajoutez-y occasionnellement des sauvegardes complètes hors ligne
avant toute modification sérieuse de votre système.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010