> Tech > Erreur n° 5 : L’absence de prise en compte des questions annexes

Erreur n° 5 : L’absence de prise en compte des questions annexes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les discussions autour des sauvegardes Exchange mettent souvent l’accent sur le processus de sauvegarde et de restauration des données Exchange, en ignorant les nombreux autres objets et données à inclure dans ce processus. Par exemple, en cas de défaillance matérielle catastrophique de votre serveur Exchange, vous devez installer Windows et

Erreur n° 5 : L’absence de prise en compte des questions annexes

Exchange sur le nouveau serveur avant d’utiliser vos sauvegardes de base de données Exchange et vos journaux des transactions. La gestion d’une sauvegarde de l’état du système de votre serveur Exchange vous permet de restaurer facilement le serveur et les données Exchange, d’où un rétablissement plus rapide de l’activité de l’entreprise que si vous devez courir après les CD-ROM d’installation des produits, les clés de ces derniers, etc. Si votre environnement Exchange inclut un logiciel antivirus, des filtres antispam, des autorités de certification (CA) X.509, des connecteurs de télécopie ou d’autres services auxiliaires, il faut sauvegarder et restaurer leurs données de configuration ainsi que les données requises (par ex., clés privées, listes de filtre) afin de restaurer la qualité de fonctionnement originale de ces services.

Lorsque vous utilisez NTBackup pour réaliser une sauvegarde de l’état du système, l’outil capture toutes les données système sur la machine locale, y compris le Registre, les fichiers d’arborescence d’informations d’annuaire (DIT) Active Directory sur un contrôleur de domaine (DC), les données Windows Certificate Services, les bases de données de serveurs DNS et DHCP, ainsi que d’autres données cruciales pour la récupération. La majorité des utilitaires de sauvegarde tiers possèdent également cette capacité, mais vous n’avez pas besoin de les employer. Vous pouvez vous servir de NTBackup pour planifier une sauvegarde de l’état du système vers un fichier sur un disque, puis inclure ce fichier aux sauvegardes Exchange. Cette méthode garantit que vous disposerez en permanence d’un état du système à jour pour la restauration. N’oubliez pas d’actualiser régulièrement le disque de récupération automatique du système (ASR, Automated System Recovery). Vous pouvez fréquemment utiliser ce disque pour réparer les installations Windows endommagées sans réinstaller complètement le système d’exploitation. De nombreux programmes de sauvegarde tiers disposent d’une fonctionnalité similaire.

Téléchargez cette ressource

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Guide de cybersécurité en milieu sensible

Sur fond de vulnérabilités en tout genre, les établissements hospitaliers, pharmacies, laboratoires et autres structures de soin font face à des vagues incessantes de cyberattaques. L’objectif de ce livre blanc est de permettre aux responsables informatiques ainsi qu’à l’écosystème des sous-traitants et prestataires du secteur médical de se plonger dans un état de l’art de la cybersécurité des établissements de santé. Et de faire face à la menace.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010