> Tech > Et les applications non « http » ?

Et les applications non « http » ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Nous venons de parler des applications utilisant le protocole http, et qui vont donc être accessibles via la fonctionnalité proxy inverse de IAG. Pour les autres (connexion TCP sur un (des) port(s) particuliers), IAG propose une fonction appelée « VPN/SSL Wrapper », qui en fait regroupe plusieurs sous components.

Et les applications non « http » ?

/>

Lors de la connexion au portail SSL/VPN, le poste de travail va exécuter un composant (ActiveX ou Java) sur le poste de travail pour réaliser un certain nombre d’opérations, en particulier l’analyse de la conformité du poste de travail avec la politique en cours. Un de ces composants va être ce SSLVPN Wrapper qui va s’incruster dans la couche TCP/IP, intercepter les demandes des applications (par exemple un telnet) et faire circuler le flux de données à travers le tunnel VPN/SSL.

Ce système va très bien fonctionner, mais en tant que MVP ISA, je peux regretter qu’il n’y ait finalement pas de filtre de protocole dans ce type de situation. Par exemple, ISA dispose d’un filtre pour le protocole RPC utilisé pour de nombreuses applications (une MMC, …) : on peut alors spécifier les services RPC autorisés ou non (en spécifiant leur UUID – Identifiant unique). Avec IAG, ceci n’est pas possible. Nous avons donc ici une fonctionnalité de « pare-feu de niveau 3 ». La bonne nouvelle est que sur ISA 2008, les deux produits vont se rapprocher.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010