> Tech > Etape 1 : Examiner le cycle de traitement le plus récent

Etape 1 : Examiner le cycle de traitement le plus récent

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La première étape pour savoir pourquoi une station de travail ou un serveur souffre de problèmes de traitement de la stratégie de groupe est de trouver ce qui s’est produit pendant le dernier cycle de traitement de la stratégie de groupe. Pour cela, il vous faut la GPMC (Group Policy

Management Console) pour Windows Server 2003 ou Windows XP, ou l’utilitaire ligne de commande gpresult.exe qui accompagne Windows 2000.

GPMC fournit le Group Policy Results Wizard, qui permet d’interroger vos systèmes Windows 2003 et XP pour obtenir un rapport sur ce qui s’est passé pour un utilisateur donné sur ce système pendant le cycle de traitement le plus récent. Vous pouvez utiliser gpresult.exe pour obtenir les mêmes données à partir de la ligne de commande que fournit le Group Policy Results Wizard. Cependant, si vous avez des machines Windows 2000 et si vous utilisez la version de gpresult.exe qui accompagne le Microsoft Windows 2000 Resource Kit, vous n’obtiendrez qu’un sous-ensemble des données que Windows 2003 et XP fournissent. Tout simplement parce que Win2K ne possède pas le RSoP qui a été ajouté aux versions ultérieures de l’OS.

Pour exécuter le Group Policy Results Wizard, démarrez GPMC, faites un clic droit sur le noeud Group Policy Results, et exécutez le wizard. Celui-ci demandera aussitôt si vous voulez collecter les résultats de l’ordinateur local ou de l’ordinateur distant. Après avoir fourni cette précision, vous pouvez choisir un compte utilisateur qui s’est connecté à cet ordinateur, si vous voulez recueillir des paramètres de stratégie spécifiques à l’utilisateur.

Le wizard va ensuite sur l’ordinateur que vous avez sélectionné, utilise WMI (Windows Management Instrumentation) pour obtenir les données de traitement des stratégies de groupe les plus récentes et présente les résultats dans le panneau de résultats de GPMC. Sous l’angle du dépannage, les parties les plus intéressantes de ces résultats se trouvent sur les onglets Summary et Policy Events.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010