> Tech > Etape 2. Comprendre comment le script principal fonctionne

Etape 2. Comprendre comment le script principal fonctionne

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

On l’a vu, Backup.cmd effectue une sauvegarde qui écrase le contenu de la bande insérée, sans changer son label de support. Ce script utilise, directement ou indirectement, tous les autres scripts, à l’exception de TapePrep.cmd.

Le listing 1 contient Backup.cmd. Le renvoi A montre les variables d’environnement qui

Etape 2. Comprendre comment le script principal fonctionne

régissent son fonctionnement. Pour utiliser le script, il faut personnaliser ces variables, à l’étape 3.

Une fois les variables définies, Backup.cmd utilise Refresh.cmd pour rafraîchir le lecteur de bande. Après quoi, le script effectue trois opérations importantes. Premièrement, Backup.cmd utilise PhysicalMedia.cmd pour voir s’il y a une bande dans le lecteur. Ensuite, il utilise Media- Name.cmd pour déterminer le label de support de la bande. Enfin, Backup.cmd utilise MediaGUID.cmd pour déterminer la GUID support logique de la bande.

Si les trois opérations réussissent, Backup.cmd définit la variable COMMAND, qui contient la commande NTBackup, comme le montre le renvoi B du listing 1. Le script enregistre la commande NTBackup dans le fichier log du script nommé backup.log puis exécute la commande. Une fois que NTBackup a effectué la sauvegarde, Backup.cmd écrit le code de sortie de NTBackup dans backup.log. Enfin, Backup.cmd examine les variables EJECT, MAILLOG et PRINTLOG, comme le montre le code du renvoi C dans le listing 1. Si l’une de ces variables est réglée sur YES, Backup.cmd appelle les scripts appropriés.

Si l’une des trois opérations échoue (c’est-à-dire si le script ne peut pas détecter la GUID de support physique, le label de support ou la GUID support logique de la bande), Backup.cmd appelle la sous-routine :DIE, que montre le renvoi D du listing 1. Ce code affiche un message d’erreur, crée le fichier error.log dans le répertoire de données NTBackup et écrit le même message d’erreur dans error.log et backup. log. Selon les valeurs définies pour les variables MAILLOG et PRINTLOG, le code pourrait aussi envoyer par e-mail et/ou imprimer le fichier log NTBackup le plus récent, qui contient le message d’erreur.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010