> Tech > L’ex-Directeur Technique de la DGSE rejoint Sogeti

L’ex-Directeur Technique de la DGSE rejoint Sogeti

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 15 janvier 2014
email

C’est une recrue de choix pour la SSII française.

L’ex-Directeur Technique de la DGSE rejoint Sogeti

Sogeti vient en effet d’annoncer la nomination d’un nouveau Conseiller spécial pour la Cyber Sécurité et la Cyber Défense.

Et ce dernier n’est autre que Bernard Barbier, qui jusqu’à présent occupait le poste de Directeur Technique de la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure), les services de renseignements français. Ce passage d’un haut responsable d’une division sensible du Ministère de la Défense a été validé par la Commission de déontologie au sein du ministère de la réforme de l’Etat.

Diplômé de l’Ecole Centrale de Paris, Bernard Barbier a débuté sa carrière par la Direction des Applications militaires du CEA (Commissariat à l’énergie atomique), avant d’entrer à la DGSE en 1989, comme Chef du Service de Cryptologie tout d’abord, puis Chef du Département Etude Technique ensuite. Il est ensuite retourné au CEA en 1996 avant de revenir à la DGSE en tant que Directeur Technique en 2006.

C’est sous sa direction que le service de renseignement a « recruté des centaines d’ingénieurs », comme l’indique un portrait paru dans Le Monde en novembre dernier. « Le directeur technique a aujourd’hui la main sur les moyens de surveillance des réseaux de télécommunication et de data mining (recueil de données) les plus puissants d’Europe après ceux des Britanniques. »

Bernard Barbier va désormais conseiller le président de Sogeti, Luc-François Salvador, sur toutes les questions de Cyber Sécurité et contribuer au développement de la SSII à l’international.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : Le Guide IT Expert

Protection des Données : Le Guide IT Expert

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par Guillaume Rameaux - Publié le 15 janvier 2014