> Tech > Exécuter la réversibilité

Exécuter la réversibilité

Tech - Par iTPro - Publié le 08 octobre 2012
email

La réversibilité des données dans le cloud computing reste un sujet quelque peu « tabou » où vous aurez du mal à trouver une méthodologie via votre navigateur Internet favori le jour où vous en aurez le besoin.

Voici donc un petit guide simplifié à l’attention de ceux qui voudraient réaliser ce processus :

  • Modèle hybride : Réversibilité partielle entre Office 365 et vos serveurs On premises

?    Assurez-vous que la coexistence riche fonctionne,
?    Vérifiez qu’il est possible de déplacer les boîtes aux lettres entre Office 365 et Exchange Online,
?    Migrez vos sites SharePoint et vos environnements Lync.

  • Ré-internalisation : Réversibilité complète vers vos serveurs On premises

?    Reprenez toutes les actions du point précédent,
?    Enlever progressivement les licences allouées à Office 365,
?    Désactivez et retirez la synchronisation DirSync. Pour cela, lisez plusieurs fois la fiche KB2619062 de la base de connaissances TechNet,
?    Nettoyez les caches locaux pour éviter des NDR lors des saisies des champs A, CC, Cci qui pourraient être fait par la fonction Outlook autocomplete,
?    Nettoyez enfin les enregistrements de votre zone DNS publique afin de retirer les enregistrements liés à Office 365.

  • Transférabilité : Réversibilité complète vers un cloud privé interne ou partenaire

?    Etablissez une synchronisation Active Directory avec le contrôleur de domaine que vous aurez pris soin d’installer sur le nouveau lieu d’hébergement. Pour cela, vous serez obligé de créer un VPN site to site entre votre entreprise et l’emplacement de destination,
?    Transférez votre service ADFS sur le nouveau contrôleur,
?    Redéployez vos serveurs dans le nouveau site,
?    Enfin, réalisez toutes les opérations décrites dans les points précédents.
En conclusion

Microsoft Office 365 offre à l’architecte et à l’administrateur des fonctions lui permettant d’assurer la réversibilité de la solution. Ces hypothèses et la mise en conformité du système doivent être conçues, testées, et vérifiées avant la mise en production, dès qu’il sera possible.

Nativement, les données contenues dans les boîtes aux lettres des utilisateurs Exchange sont synchronisées sur les postes des utilisateurs, et vous permet de réaliser des sauvegardes des fichiers .OST vers des fichiers .PST, ce qui garantit « out of the box » d’un niveau minimum de réversibilité.

Il n’existe pas de procédure de réversibilité réalisée de bout en bout par Microsoft, et Microsoft ne fournit pas d’extraction complète de vos données stockées sur leurs Datacenter. Celle-ci devra être réalisée par la même équipe ayant réalisé la migration de vos données locales vers Office 365. Si vous vous faites accompagner d’une société de service pour migrer vos données vers le cloud computing, n’oubliez pas de les challenger sur leur méthode et leurs coûts en ce qui concerne la réversibilité.

La réversibilité des données stockées dans SharePoint Online et Lync Online demandent d’être traitées séparément. Pour SharePoint, la complexité de la réversibilité dépend de la manière dont vous aurez organisé votre environnement. Par exemple, si vous utilisez un environnement de pré-production local et que vous développez avec les Sandbox, la réversibilité devrait être grandement facilitée, via votre environnement de pré-production.

Enfin, la réversibilité peut s’avérer plus complexe pour des scénarios où les services SaaS sont joints. Par exemple, si vous utilisez les services en cloud computing de RIM (BlackBerry Business Cloud Service) pour gérer Online vos périphériques BlackBerry, il vous faudra également vérifier les conditions contractuelles et la méthodologie de réversibilité de ces différents dispositifs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 08 octobre 2012