> Tech > Exemple d’application de reconnaissance vocale

Exemple d’application de reconnaissance vocale

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Comme exemple de reconnaissance vocale sur réseau, prenons une application dans laquelle un appelant remplit un imprimé, ou formulaire, en parlant. Supposons qu'il s'agisse de réserver une place sur un vol. En parlant naturellement, on " remplit " un imprimé comportant une rubrique pour l'aéroport de départ, l'heure de départ

et la ville d’arrivée. On pourrait dire  » Je veux partir aux environs
de 9 h 30 de l’aéroport de Marseille et je veux aller à  l’un des aéroports de
Paris  » (les mots en italiques représentent les données que l’application de reconnaissance
vocale recherche pour compléter le demande). Si l’application ne reconnaît pas
certaines rubriques de l’imprimé, elle amorce un dialogue pour obtenir les renseignements
manquants. Ce type d’application a généralement un vocabulaire plus réduit que
les applications de bureau classiques, elle s’attend en effet à  un nombre de réponses
possibles relativement plus petit (contrairement à  des programmes de dictée qui
doivent comprendre des dizaines de milliers de mots). Comme un vocabulaire plus
réduit suffit, l’application peut être bien plus précise et n’exiger aucune formation
de l’appelant.



Voici comment on pourrait implanter ce type de reconnaissance de la parole, appelé
application d’aide au dialogue, dans un environnement iSeries ou AS/400. Supposons
qu’une société diffuse une gamme de produits, avec les données et applications
correspondantes, sur des iSeries. Les vendeurs extérieurs de la société ne peuvent
pas avoir sur eux les fiches techniques de tous les produits. Pourtant, leurs
clients souhaitent souvent connaitre les caractéristiques de certains articles.
A l’époque des IVR à  touches, le vendeur aurait appelé la société et tapé le numéro
d’identification du produit et le numéro de fax du client sur le clavier du téléphone.
Une méthode très manuelle et donc source d’erreurs (dans le numéro de produit
ou de fax, par exemple).



Comment créer cette application en utilisant la reconnaissance vocale ? Le vendeur
doit fournir deux renseignements : le numéro d’identification du produit et le
numéro de fax du client. La reconnaissance vocale élimine non seulement la saisie
des données au clavier, mais aussi le besoin du numéro d’identification du produit
: le vendeur en dit simplement le nom. Le tableau ci-dessous montre les données
dont le système de reconnaissance vocale a besoin avant de pouvoir extraire les
données nécessaires au vendeur.



Avec la reconnaissance vocale et le traitement du langage naturel, le système
essaie de déterminer deux éléments pour les expressions Quel produit ? et Quel
numéro de fax ?












Quel
produit ?
 
Quel
numéro de fax ?
 





Le système ignore tout ce que le vendeur dit d’autre.



Le vendeur pourrait dire :  » J’ai besoin des spécifications des Machins Grande
Taille faxés au numéro 555-555-1234  » et le système de reconnaissance vocale remplirait
ainsi la grille :












Quel
produit ?
Machins
Grande Taille
Quel
numéro de fax ?
1-555-555-1234



L’utilisation du traitement en langage naturel, une grammaire
appropriée, ou la détection de mots-clés permet des expressions telles que  » Je,
hmm, euh, veux les spécifications de, attendez voir, oh oui, les Machins Grande
Taille à  me faxer au numéro, voyons voir, 555-555-1234, le plus tôt possible « .
Le texte gras indique ce que le système trouvera pour remplir les cases. Si le
niveau de reconnaissance pour  » Machins Grande Taille  » n’est pas suffisant, l’application
peut demander :  » Avez-vous dit Machins Grande Taille ?  » ou, si le niveau est
encore plus bas :  » Veuillez répéter le nom du produit  » .



Une fois les cases remplies, l’application de reconnaissance vocale traduit le
nom du produit en numéro d’identification approprié et envoie celui-ci à  une application
fonctionnant sur l’iSeries en même temps que le numéro de fax. L’application iSeries
accède à  la base de données OS/400, extrait la fiche technique et envoie celle-ci
au numéro de fax indiqué (ce faisant, l’application iSeries communique en principe
avec une application de télécopie qui met en file d’attente et transmet les fax
depuis l’iSeries). Dans cet exemple, le vendeur commettra vraisemblablement moins
d’erreurs, il pourra donc être plus efficace et l’opération peut se dérouler sans
qu’aucun employé ne réponde à  l’appel.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010