> Tech > Explosions récursives

Explosions récursives

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

 

Certes, un organigramme d’entreprise ou un planificateur de vols démontre bien le SQL récursif. Mais vous vous demandez peut-être si les RCTE peuvent aussi résoudre des problèmes de gestion plus terre à

terre. J’utiliserai pour cela un exemple de nomenclature, parce que les serveurs iSeries sont souvent à l’ouvrage dans des activités de fabrication et de distribution. Nous allons donc utiliser une RCTE pour éclater la nomenclature, pour un serveur iSeries POWER5.

Cet exemple comporte deux tables :

CREATE TABLE materials (–parent part prod_bom_id char(4), prod_id CHAR(4),

quantity integer);

CREATE TABLE products (prod_id CHAR(4), product-name VARCHAR(30));

La table materials contient toutes les relations de pièces pour toutes les différentes composantes utilisées dans un serveur iSeries processeurs, mémoire, par exemple). La table products stocke un nom descriptif pour chaque pièce et produit.

Ensuite, examinons la nomenclature RCTE (figure 17), qui sera utilisée pour naviguer au travers de toutes les composantes qui constituent un serveur iSeries POWER5. Le tronçon, initialisation spécifie un type de pièce de 9406 pour trouver le niveau supérieur des composantes du serveur. Notons que le tronçon initialisation contient une valeur constante de 1 pour suivre l’imbrication de chaque pièce et une jointure vis-à-vis de la table product, afin que la sortie puisse inclure le nom descriptif de chaque composante au lieu d’un numéro de pièce crypté. Le tronçon récursif incrémente le suiveur de niveau, effectue la même jointure pour entraîner le nom du produit, puis extrait le niveau suivant des composantes pour alimenter la RCTE.

La clause SEARCH est incluse pour spécifier une recherche en profondeur d’abord afin que la sortie puisse imbriquer ensemble les pièces associées, comme le montre la figure 18 :elle montre les Disk Units (4326)comme une sous-composante du StorageController (5709).Si vous voulez inclure le numéro de piècedans le rapport final, pour voir encore plus facilement les relations des composantes duserveur, vous pouvez modifier la requête,comme dans la figure 19. Les résultats de cettemodification apparaissent dans la figure 20.

 

 

 

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010