> Tech > Exposition No 10 : Droits sur la bibliothèque dans une liste de bibliothèques

Exposition No 10 : Droits sur la bibliothèque dans une liste de bibliothèques

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

De nombreux sites personnalisent les commandes et les objets IBM et placent leurs modifications dans une bibliothèque devant la bibliothèque IBM QSYS sur la liste des biblio-thèques. Les droits de cette bibliothèque et de toutes les bibliothèques sur la portion système de la liste des bibliothèques doivent être définis

correctement. Le *PUBLIC devrait avoir un droit *USE sur la bibliothèque. Le droit *USE autorise l’accès aux objets de la bibliothèque mais ne permet pas aux utilisateurs d’insérer de nouveaux objets dans celle-ci. Si les utilisateurs disposent de droits *CHANGE sur la bibliothèque, un intrus peut placer un objet dans la bibliothèque et l’utiliser ultérieurement pour disposer d’un accès non autorisé. Ainsi, un intrus pourrait insérer une commande SIGNOFF qui regarde si l’utilisateur émettant la commande SIGNOFF dispose d’un accès puissant. Si oui, la version de la commande insérée par l’intrus pourrait effectuer une activité non autorisée avant la déconnexion (sign-off) de l’utilisateur. (Ce modèle de piraterie est connu sous le nom de Cheval de Troie.)

Impliquer le personnel Il est essentiel d’avoir des politiques de sécurité clairement définies – et pas seulement pour corriger les expositions. Une bonne maintenance et une bonne mise en oeuvre de la sécurité des informations est une fonction informatique continue. L’implication des utilisateurs, ainsi que des contrôles machine, dans la démarche de sécurité sont indispensables.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010