> Tech > Extension des clients pour le courrier vocal

Extension des clients pour le courrier vocal

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Bien que MAPI demeure un protocole client important, puisque Microsoft continue à  le privilégier dans Outlook 2000, son client le plus fonctionnel, les protocoles d'accès client à  l'Internet tels que LDAP, IMAP4 et VPIM (Voice Profile for Internet Mail) prennent de plus en plus d'importance.

Ces protocoles permettent l'accès

à  partir de l’éventail le plus large qui soit
de clients, y compris Outlook et les clients Internet tels que les navigateurs
et IMAP4. Les systèmes Windows CE se répandent de plus en plus, mais ne supportent
pas MAPI, et Pocket Outlook ne supporte que l’accès POP3. Les éditeurs tiers ont
comblé la lacune laissée par Microsoft en ajoutant le support d’IMAP4 pour les
systèmes Windows CE. Le plus connu de ces produits est probablement IMAP Force
de Ruksun Force (http://www.ruksun.com/windowsce/index.html).
Microsoft finira bien par mettre à  jour Pocket Outlook pour utiliser IMAP4. L’avancée
la plus intéressante impliquera l’accès par téléphone, en particulier pour les
téléphones cellulaires. Si l’objectif de la messagerie unifiée est d’établir un
référentiel commun pour tous les types de messages, il est absolument indispensable
de faciliter l’accès à  partir du système le plus omniprésent de tous, le téléphone.

VPIM est le format de courrier vocal MIME défini par la RFC 2421 (http://ftp.isi.edu/in-notes/rfc2421.txt).
La version actuelle est VPIM2, mais VPIM3 arrive. La différence majeure entre
ces deux versions est que VPIM2 se concentre sur le traitement du serveur, alors
que VPIM3 spécifie comment les clients traitent le courrier vocal. Microsoft prévoit
de supporter VPIM2 et VPIM3 dans Platinum grâce à  une passerelle et de construire
sa future gestion du courrier vocal autour de ce standard. Pour en savoir plus
sur VPIM allez à  http://www.ema.org/vpimdir/press.htm.

Microsoft a déjà  laissé deviner ses ambitions dans l’arène de la messagerie unifiée
avec WirelessKnowledge (http://www.wirelessknowledge.com),
la joint venture créée avec QUALCOMM. WirelessKnowledge a pour objectif de faire
évoluer la plate-forme Exchange en élargissant l’éventails de clients du serveur
de messagerie, afin d’inclure les systèmes sans fils, les téléphones numériques
et les appareils équipés de micronavigateurs (par exemple la série Nokia 9000,
les kiosques Web publics, Microsoft WebTV). Une autre preuve témoigne de l’intérêt
de Microsoft : au sommet de l’immeuble du groupe technique d’Exchange sur le campus
de Redmond se trouve une station de téléphone cellulaire. Le développement est
déjà  très avancé et Microsoft a démontré l’accès à  Exchange au moyen de téléphones
cellulaires CDPD (Cellular Digital Packet Data) et CDMA (Code Division Multiple
Access). (Pour en savoir plus sur CDMA allez à  http://www.qualcomm.com/cdma/phones/whatiscdma).

Microsoft espère que Platinum, en combinant des fonctions et des interfaces de
base avec un ensemble d’intégrations d’éditeurs tiers, fera d’Exchange Server
un serveur que l’on pourra appeler par téléphone pour accéder à  tous ses messages.
Les produits comme Unified Messenger de Lucent permettent aujourd’hui d’accéder
par téléphone aux boîtes à  lettres d’Exchange, mais la fonctionnalité se limite
aux fonctions de base telles que lecture, effacement et avance (c’est-à -dire l’utilisation
du pavé numérique pour piloter des commandes).
Les téléphones cellulaires actuels sont généralement équipés de petits panneaux
à  affichage à  cristaux liquides qui permettent de parcourir la corbeille d’arrivée
(ou d’autres dossiers) et de répondre aux messages. Au début, Platinum limitera
probablement les messages à  un ensemble de réponses préprogrammées sous la forme
de simples phrases comme Oui, Non et J’assisterai à  la réunion. Les utilisateurs
pourront également effectuer des manipulations simples, comme avancer et effacer
les messages. Les petits panneaux à  cristaux liquides limitent à  l’évidence la
capacité d’un téléphone cellulaire à  traiter de grandes corbeilles d’arrivée.

Platinum pourrait restreindre l’envoi, comme les réponses, à  une liste prédéterminée
de favoris parce que la capacité de parcourir une GAL est peu probable.

Cependant, étant donné la vitesse de développement de la technologie des téléphones
cellulaires et les capacités de certains systèmes haut de gamme de constructeurs
tels que Nokia, il est tout à  fait concevable d’envisager un ensemble de fonctions
très améliorées dans un avenir proche. Je ne suis pas sûr d’avoir envie d’utiliser
mon téléphone pour traiter le volume de messages que je reçois quotidiennement,
mais la possibilité d’accéder à  des messages importants en appuyant sur un bouton
sera certainement appréciée.L’intégration de l’accès par le téléphone avec le
courrier électronique n’a pas la même importance selon les pays. Dans les pays
scandinaves comme la Finlande, la Norvège et la Suède les téléphones cellulaires
sont beaucoup plus répandus que dans les pays du sud de l’Europe. Aux Etats-Unis
les téléphones cellulaires sont répandus, mais les pagers sont encore plus omniprésents.

En Europe ou en Asie, en revanche, les pagers sont moins répandus que les téléphones
cellulaires. L’intégration du courrier électronique, de la voix, du fax et des
pagers autour d’Exchange peut bénéficier de la croissance rapide du parc d’utilisateurs
d’Exchange et du nombre considérable de possesseurs de téléphones cellulaires.
Mais combien d’utilisateurs d’Exchange équipés de téléphones cellulaires voudront
réellement utiliser leur téléphone pour accéder au courrier électronique ? La
question reste posée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010