> Tech > Extensions LPAR aux mises en oeuvre de disques commutés

Extensions LPAR aux mises en oeuvre de disques commutés

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  L'utilisation de disques commutés dans un cluster LPAR étend le support de plusieurs manières :
- Plutôt que de commuter une tour entière, des unités peuvent se commuter sur un processeur d'I/O (IOP, I/O processor) via la base IOP.
- On peut commuter les unités sur n'importe laquelle des

partitions LPAR. Si l’on a divisé le système en six partitions, on peut déplacer les unités de disques sous un IOP, de la deuxième partition vers n’importe laquelle des six autres. La possibilité de commuter des disques au niveau IOP offre plus de souplesse et un coût inférieur pour de petits environnements de disques commutés. De plus, comme une implémentation LPAR fournit plus d’une sauvegarde pour un ensemble de disques commutés, on peut bénéficier d’un surcroît de disponibilité sous certaines conditions (maintenance des partitions, défaillance des partition, par exemple). Cependant, LPAR reste une machine iSeries unique et donc de nombreux types de défaillances (mise hors tension involontaire du système, par exemple) rendront tous les disques commutés indisponibles. Autrement dit, une machine LPAR unique n’est pas une solution de disponibilité continue.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010