> Tech > Extraire des données au format XML (suite)

Extraire des données au format XML (suite)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

- FOR XML EXPLICIT Avec ce mode, il est possible de contrôler et de structurer comme on le souhaite le document de sortie. Cependant, avec le mode explicit, toutes les informations relatives à la structuration XML du résultat doivent être intégrées à la requête SELECT, cette contrainte pèse sur FOR

Extraire des données au format XML (suite)

XML EXPLICIT aussi l’option FOR XML PATH peut elle donner un résultat satisfaisant dans de nombreux cas avec l’avantage de conserver une requête d’extraction des données plus simple à écrire.

Pour afficher les informations au format XML, l’option EXPLICIT se base sur les 2 premières colonnes de la requête qui sont Tag et Parent. La colonne Tag contient le numéro (sous forme de valeur entière) de la balise tandis que la colonne Parent contient le numéro de la balise parent. Ces 2 premières colonnes permettent de mettre en place la structure hiérarchique du document XML. En plus de cette contrainte portant sur les 2 premières colonnes de la requête, le nom des autres colonnes est structuré de façon à pouvoir former correctement le document XML. Le nom des colonnes va permettre de spécifier le nom des balises, des attributs. Cet ensemble de contraintes sur la structure du résultat peut rendre la requête SQL parfois complexe à écrire mais offre l’avantage de maîtriser complètement le format du résultat. Le nom des colonnes doit respecter la structure suivante nomBalise! numeroBalise!nomatribut!directive avec la signification suivante

• nomElement: permet de définir le nom de la balise XML qui va contenir l’information
• numeroBalise : ce numéro est associé à la valeur contenue dans la colonne Tag et permet ainsi de construire l’exacte hiérarchie souhaitée.
• nomAttribut : permet de spécifier le nom de l’attribut qui va contenir la valeur.
• directives : permet de spécifier de façon optionnelle des options relatives à la construction du document XML comme par exemple la création de liens à l’intérieur du document.

L’exemple suivant permet de fournir au format XML le nom des différences, les colonnes et leur type de données. Voir Figure 5. Le résultat est alors le suivant, voir Figure 6.

– FOR XML PATH Le mode PATH à pour objectif de combiner les modes auto, dans lequel le nombre de réglages est limité avec le mode explicit, qui est très complet mais également relativement lourd à utiliser. Le mode PATH utilise la nom de colonnes pour établir la structure des documents. Le nom des colonnes doit utiliser les caractères @ et / pour préciser que la colonne va structurer une balise ou bien un attribut.

L’exemple suivant illustre les possibilités offertes par cette instruction. Voir Figure 7.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010