> Sécurité > Forum InCyber 2024 : SensCyber étendu aux TPE-PME et au grand public

Forum InCyber 2024 : SensCyber étendu aux TPE-PME et au grand public

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 26 mars 2024
email

Alors que s’ouvre Forum InCyber 2024 à Lille, Cybermalveillance.gouv.fr y dévoile la nouvelle version de l’e-sensibilisation aux risques numériques étendue au grand public et aux collaborateurs de TPE-PME.

Forum InCyber 2024 : SensCyber étendu aux TPE-PME et au grand public

SensCyber : une ressource interactive pour les agents du service public

Face à la multiplication et la complexité des menaces cyber, les administrations françaises restent une cible vulnérable.
Pour adopter les bons réflexes, Cybermalveillance.gouv.fr a lancé en juin 2023 SensCyber, une e-sensibilisation dédiée aux agents de la fonction publique, avec le Ministère de la Transformation et de la Fonction publiques, la Direction Générale de l’Administration et de la Fonction publique, Centre National de la Fonction Publique Territoriale et l’Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier. SensCyber a été intégré sur les intranets de plus de 30 organisations de la sphère publique.

Un outil désormais accessible à tous

Cybermalveillance.gouv.fr ouvre désormais son programme d’e-sensibilisation et l’adapte pour le grand public et les collaborateurs des TPE-PME.

« 9 français sur 10 ont déjà été victimes d’une menace*. Si la sécurisation technique est primordiale, le facteur humain est également déterminant pour se protéger. C’est pourquoi, après avoir été proposé à 5 millions d’agents du service public, nous avons décidé d’étendre cette esensibilisation aux entreprises et au grand public, qui ont besoin plus que jamais d’outils simples pour adopter les bons réflexes face aux attaques. Entièrement gratuite, SensCyber est une initiative cyberResponsable et s’inscrit, tout comme notre mission, dans une démarche d’intérêt public » explique Laurent Verdier, Directeur du pôle Sensibilisation de Cybermalveillance.gouv.fr.

Comment ça marche ?

Entièrement gratuit, le module de e-sensibilisation SensCyber est accessible à tous, sur le site de Cybermalveillance.gouv.fr :

https://www.cybermalveillance.gouv.fr/sens-cyber/apprendre

Chaque utilisateur doit se créer un compte sur la plateforme. Le programme est composé de 3 modules : Comprendre, Agir et Transmettre qui répond à 3 objectifs pédagogiques :

  • Comprendre les principes généraux des cyberattaques les plus courantes et les risques qu’elles font courir pour l’individu, dans la sphère privée et professionnelle
  • Agir pour valider et s’approprier les bonnes pratiques élémentaires dans nos usages quotidiens (téléphones portables, réseaux sociaux…) et en matière d’hygiène numérique
  • Saisir l’intérêt et la manière de transmettre ces valeurs, dans un cadre privé et professionnel, compte tenu de la porosité des usages. Identifier les acteurs publics à contacter en cas d’attaques, pour être accompagné et accompagner au mieux.

Se familiariser aux enjeux de la cyber

Cette e-sensibilisation repose sur des contenus inclusifs, attrayants et interactifs, sous forme de courtes vidéos en motion design, et de tests de connaissances.

Ces 3 modules (de 25 à 45 minutes) permettent de se familiariser aux enjeux de la cyber et d’acquérir les bonnes pratiques.

*Source : Étude OpinionWay 2023 pour Cybermalveillance.gouv.fr

Dossiers complémentaires sur le thème de la sensibilisation à la cybersécurité avec les experts du site iTPro.fr :

Coaching Cybersécurité : des sessions en ligne gratuites de sensibilisation pour les TPE et PME

Sensibilisation, formation, supervision permanente – les bases de la cybersécurité !

Qu’est-ce que le Safer Internet Day ?

Téléchargez cette ressource

Guide de Sécurité IA et IoT

Guide de Sécurité IA et IoT

Compte tenu de l'ampleur des changements que l'IA est susceptible d'entraîner, les organisations doivent élaborer une stratégie pour se préparer à adopter et à sécuriser l'IA. Découvrez dans ce Livre blanc Kaspersky quatre stratégies efficaces pour sécuriser l'IA et l'IoT.

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 26 mars 2024