> Tech > Franchir le pas

Franchir le pas

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il faudra probablement 12 mois pour enregistrer l’approbation finale de 11n. Mais les fournisseurs ont d’ores et déjà annoncé que les spécifications de 11n sont suffisamment claires pour commencer à fabriquer et vendre le matériel ad hoc. Quand le standard final sera là, ces fournisseurs promettent qu’ils seront capables de

Franchir le pas

mettre à niveau le firmware sur leurs produits, en clientèle, pour intégrer d’éventuels changements de dernière minute.

Certains d’entre vous se disent peut-être « Je crois avoir déjà vu de soi-disant produits pré-N en magasin depuis un an déjà ? » C’est vrai, mais ces produits n’ont pas grand-chose à voir avec le standard 11n qui vient juste d’être adopté. Ils étaient en réalité des pré-pré-N et, à ce jour, aucun d’eux ne peut être hissé même au niveau de la spec 11n du draft final.

Ces prétendants au trône ont pourtant fait oeuvre utile et défriché le terrain : beaucoup ont permis aux utilisateurs d’exploiter des WLAN à 100 Mbps et plus, pendant un ou plus, avant que les vrais produits compatibles 11n n’arrivent sur le marché. Mais aujourd’hui que le vrai matériel 11n est imminent, vous feriez mieux d’éviter ces produits et de vous en tenir aux appareils qui seront interopérables avec les produits de différents fournisseurs.

D’ailleurs, au fur et à mesure que les produits 11n commenceront à apparaître, votre principal souci ne sera pas l’interopérabilité. Ce sera de déployer 11n au milieu d’un océan d’AP et de clients 11a/b/g. Heureusement, 11n sait parfaitement cela et offre trois modes de coexistence WLAN.

Le mode Legacy est le plus accommodant mais il ne délivre pas toute la performance de 11n. Dans ce scénario, vous remplacerez tous les AP par des unités 11n seulement puis vous ferez passer graduellement vos clients à des adaptateurs 11n. Ce mode interopère avec tous les clients 11a/b/g et la compatibilité 11a est alors une option plutôt qu’une fonction obligatoire. Contrairement à 11a/b/g, où chaque vitesse opère dans une gamme de fréquences unique (5 GHz pour 802.11a, 2,4 GHz pour 11b/g), 11n peut fonctionner dans les deux gammes simultanément. Cependant, dans ce mode, les clients 11n subissent une forte diminution de la performance – jusqu’à 50 % d’après des études de simulation sur Intel.

Le mode Mixed met en oeuvre des noeuds 11n aux côtés des noeuds 11a/b/g. Là encore, 11a est en option ; toutes les unités 11n ne fonctionneront dans la bande de fréquence 5 GHz de 11a. Si l’AP 11n ne permet pas le fonctionnement à 5 GHz, le noeud n’interopèrera pas avec des clients 11a. Les réseaux en mode Mixed sont moins performants que ceux en mode Legacy parce qu’il y a encore beaucoup d’AP 11a/b/g qui génèrent des interférences. Cela dit, le mode Mixed offre la voie de migration 11n la moins onéreuse, puisqu’on peut lancer le processus avec un simple noeud 11n.

Le mode Greenfield convient en cas de mise à niveau globale des réseaux vers des AP client 11n purs. Comme il n’a pas à cohabiter avec d’anciens protocoles, il obtient tout naturellement le débit le plus élevé de l’architecture MIMO. Et comme ces satanés AP 11a/b/g ne génèrent pas d’interférences voleuses de performances, 11n peut employer tous ses nouveaux trucs d’amélioration de la bande passante, comme la capture de signaux multivoies. Si nécessaire, 11n peut lier quatre antennes entre elles pour un seul utilisateur, chacune ayant deux fois plus de bande passante que les protocoles antérieurs. Dans une autre perspective, 11n peut servir de multiples utilisateurs simultanément avec plusieurs antennes par AP.

La plupart des entreprises commenceront avec un ou deux AP 11n fonctionnant en mode Mixed. Elles pourront ainsi concentrer la vitesse dans une poignée de secteurs clés, tout en laissant l’ancien matériel a/b/g en place, jusqu’à ce que le matériel 11n parvienne à maturité. Elles pourront ensuite migrer vers le mode Legacy, une fois que tous les AP d’anciennes technologies auront été remplacés par des unités 11n. En revanche, le passage à Greenfield devra attendre jusqu’à ce qu’aucun client 11a/b/g ne soit à l’étranger : une transition qui pourrait demander une année ou deux, du fait que de nombreux appareils portables ont 11a/b/g intégré dans leur matériel de base.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Cloud hybride : 4 Stratégies de réussite

Que vous souhaitiez développer ou renforcer votre approche du Cloud hybride, évaluer les meilleures options ou encore enrichir votre processus de prise de décision, découvrez dans ce Guide, 4 stratégies de Cloud hybride alignées avec vos objectifs business & technologiques.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010