> Tech > Gérer à  distance la totalité d’un subnet IP

Gérer à  distance la totalité d’un subnet IP

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous pouvez utiliser les noms et les adresses IP de style DNS - en plus des noms NetBIOS - pour identifier les ordinateurs distants. Supposons que l'ordinateur nommé ATL-WEB-01 se soit vu attribuer une adresse IP de 192.168.0.3 et qu'il réside dans le domaine atl.acme.com. En utilisant le script du

Gérer à  distance la totalité d’un subnet IP

listing 1, vous pouvez utiliser
l’une quelconque des valeurs suivantes
pour cibler l’ordinateur distant :
strComputer = « atl-web-à˜1 »
strComputer = « 192.168.à˜.3 »
strComputer = « atl-web-à˜1.atl.acme.com »
La reconnaissance par WMI des
noms et des adresses IP DNS favorise
des solutions de scripting créatives. Le
script du listing 3, par exemple, démontre
comment appliquer un script
WMI à  tout un subnet IP.
On commence par initialiser la
variable strIPSubnet avec la portion réseau
du subnet cible. (Dans mon
exemple, j’utilise la classe 192.168.
0.0/24 privée C network). Ensuite, le
script crée un objet Shell WSH
(Windows Script Host). L’objet Shell,
que la variable objShell référence, supplémentaire (If…Then…Else) dans
le corps de la boucle For principale
pour obliger le script à  sauter l’ordinateur
local. Pour transformer un script
d’ordinateur local en un géant d’entreprise,
vous pouvez appliquer les étapes
précédentes à  la plupart des scripts
WMI du Script Center.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010