> Tech > Gestion de l’alimentation

Gestion de l’alimentation

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quiconque a utilisé Windows 95 ou Win98 sur un ordinateur portable connaît les avantages de la gestion de l'alimentation, qui permet au système d'exploitation de rallonger la durée de vie de la batterie portable en réduisant la consommation électrique des périphériques qui ne sont pas actifs. La gestion de l'alimentation

permet également de mettre tout le système en mode standby et de reprendre ultérieurement
le travail exactement là  où on l’a laissé.

La gestion de l’alimentation nécessite le support de l’OS et des drivers de périphériques,
ce qui n’est pas le cas de NT 4.0, à  l’exception d’un certain nombre de drivers
spécialement codés par certains constructeurs de portables. Windows 2000 inaugure
la gestion de l’alimentation dans NT dans le cadre d’une initiative Microsoft
baptisée OnNow. Windows 2000 met en oeuvre OnNow avec le Gestionnaire d’alimentation,
nouveau sous-système du mode kernel.

Celui-ci exige que la carte-mère et le BIOS du système mettent en oeuvre le standard
Advanced Configuration and Power Interface (ACPI), qui définit quatre états d’alimentation
liés aux périphériques et six états liés au système, comme le montre la Figure
2, allant de complètement allumé à  complètement éteint. Les quatre états d’alimentation
liés aux périphériques sont D0, D1, D2 et D3. D0 signifiant toujours allumé et
D3 toujours éteint.
Chaque périphérique doit décider individuellement ce que les états D1 (presque
allumé) et D2 (presque éteint) signifient pour lui (par exemple si un périphérique
n’a pas d’autre mode d’alimentation que allumé ou éteint, D1 signifiera allumé
et D2 éteint).

Le Gestionnaire d’alimentation fait passer l’état de l’alimentation du système
à  travers divers niveaux, en fonction du paramètre de gestion d’alimentation spécifié
par un administrateur.

Par exemple, si vous spécifiez que votre ordinateur portable doit s’arrêter en
sauvegardant le contenu de la mémoire sur le disque pour pouvoir redémarrer plus
tard là  où vous étiez arrêté, sans que le portable consomme de la batterie entre-temps,
le Gestionnaire d’alimentation choisit l’état D3 pour tous les périphériques du
portable, puis met l’état d’alimentation du système au niveau Hibernation. Pour
modifier l’état d’alimentation des périphériques il faut le support des drivers
de périphériques.

Dans Windows 2000, les drivers de périphériques traitent les requêtes du Gestionnaire
d’alimentation interrogeant la possibilité du périphérique de changer de niveau
d’alimentation, ainsi que les requêtes lui indiquant de changer d’état. L’une
des exigences de la gestion de l’alimentation dans Windows 2000 est que tous les
drivers de périphériques d’un système doivent être réactifs aux requêtes du Gestionnaire
d’alimentation.
S’il n’y a qu’un driver de périphérique NT 4.0 installé, le Gestionnaire d’alimentation
ne changera pas l’état de l’alimentation du système du mode En fonctionnement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010