> Tech > Gestion des permissions

Gestion des permissions

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Q: Je m’interroge sur la priorité qui s’applique à des permissions héritées contradictoires. Soit une hiérarchie de dossiers comprenant trois dossiers : Dossier 1 contient Dossier 2, lequel contient Dossier 3. J’accorde l’accès Clerks Modify sur Dossier 1. J’ajoute une permission qui refuse Clerks Full Control

Gestion des permissions

sur Dossier 2. Et enfin, j’ajoute une permission qui accorde à Clerks Read l’accès à Dossier 3. Si memo.doc réside dans Dossier 3 et n’a pas de permissions définies explicitement dans son ACL, quel genre d’accès les employés auront-ils sur memo.doc ?

R : Les employés pourront uniquement lire memo.doc. Deny permissions (refuser les permissions) supplantent allow permissions (autoriser les permissions) provenant du même parent ou d’un parent supérieur. Voici comment Windows évalue les permissions sur un objet : Premièrement, il évalue les deny permissions définies explicitement sur l’objet (c’est-à-dire, pas héritées). Si certaines des permissions demandées sont refusées à l’utilisateur ou à l’un des groupes d’utilisateurs, Windows rejette la requête par access denied.

Ensuite, Windows évalue les allow permissions (autoriser les permissions) explicites. Si toutes les permissions demandées sont collectées à partir d’ACE (access control entries) pour l’utilisateur ou les groupes d’utilisateurs, Windows approuve la demande d’accès et ne se soucie pas de regarder le reste de l’ACL, même s’il contient des deny permissions (refuser des permissions) applicables héritées de parents. Si des permissions demandées restent à honorer, Windows regarde ensuite les permissions héritées du dossier parent immédiat, en vérifiant d’abord deny puis allow. Le processus continue avec le parent le plus proche suivant, jusqu’à ce que Windows trouve une permission applicable qui refuse l’une des permissions demandées, ou collecte toutes les permissions demandées.

Si Windows parvient à la fin de l’ACL sans collecter toutes les permissions demandées, il rejette la demande d’accès. On voit donc que les deny permissions ne supplantent que les allow permissions qui sont définies sur le même parent ou un supérieur. Les allow permissions définies sur des parents inférieurs ou explicitement sur l’objet soumis à l’accès, l’emportent sur les deny permissions sur des parents de niveau supérieur.

Randy Franklin Smith

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010