> Tech > Gestion des vues indexées

Gestion des vues indexées

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour vérifier la matérialisation d'une vue, vous pouvez exécuter la commande sp_spaceused, en utilisant le nom de la vue indexée comme argument. La figure 5 illustre le résultat obtenu. Une fois la vue matérialisée, vous pouvez créer sur celle-ci d'autres index, non ordonnés en clusters. Toutefois, dans le cas des

Gestion des vues indexées

bases de
données transactionnelles, faites
preuve de modération quant au
nombre d’index que vous créez car les
vues indexées entraînent une charge
supplémentaire lors des insertions,
mises à  jour et suppressions. SQL
Server synchronise automatiquement
le contenu de la vue indexée à  chaque
modification d’une table sous-jacente,
sacrifiant ainsi des cycles processeur et
des E/S physiques pour préserver
l’exactitude des données.

Ayez à  l’esprit que vous ne pouvez
pas matérialiser toutes les vues. Pour
appliquer un index sur une vue, vous
devez respecter un grand nombre de
règles et réglementations.

La gestion d’une vue indexée est très similaire à  celle de
toute autre vue. Les procédures sp_help et sp_helptext affichent
respectivement les colonnes d’une vue et le code qui
a servi à  sa création. Si vous devez supprimer une vue
indexée de la base de données, la commande DROP VIEW
suffit. Si vous préférez simplement supprimer l’index
ordonné en clusters qui matérialise la vue, vous pouvez employer
la commande DROP INDEX. Ayez à  l’esprit que cette commande supprimera aussi tous les index
non ordonnés en clusters créés sur la
vue, car comme pour l’index d’une table,
les index non ordonnés en clusters sont
basés sur l’index ordonné en clusters. Si
vous devez modifier la vue, vous pouvez
employer la commande ALTER VIEW, mais
elle supprimera aussi tous les index. Par
conséquent, la modification d’une vue impose
de recréer l’ensemble des index.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010