> Tech > Gestion souple de la charge de travail

Gestion souple de la charge de travail

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

LPAR peut offrir une solution robuste et économique pour consolider dans un même serveur, de multiples applications, systèmes d'exploitation et fuseaux horaires. En principe, on utilise des partitions distinctes pour consolider des lieux géographiques caractérisés par différents fuseaux horaires, langues, attributs de système et de réseau, applications multitiers ou systèmes

Gestion souple de la charge de travail

d’exploitation. On peut aussi
utiliser des partitions pour servir de multiples business units ou sociétés à 
partir d’un serveur d’entreprise
unique.
LPAR avec OS/400 V5R2 voit sa
souplesse améliorée par la nouvelle
tarification « sub-capacity » pour IBM
WebSphere Commerce Suite et
WebSphere Application Server (WAS).
Auparavant, WAS était tarifé par processeur,
de sorte que sur une machine
à  32 voies, on payait 32 fois le montant
pour un seul processeur. Désormais,
avec la tarification « sub-capacity », on
ne paie que pour le nombre de processeurs
utilisés dans les partitions
qui exécutent WebSphere (arrondi au
prochain processeur complet).
Par exemple, si l’on a un i820 à  4
voies avec WAS s’exécutant dans deux
partitions dimensionnées à  0,9 unités
de traitement et 0,8 unités de traitement,
respectivement, le nombre total
d’unités de traitement alloué sera
de 1,7. Il faudra donc une licence pour
deux processeurs et on pourra librement
déplacer des ressources entre
deux partitions WebSphere, tant
qu’elles ne dépassent pas un total de
deux processeurs.
Cette souplesse de tarification bénéficie
aux utilisateurs iSeries qui
choisissent de déployer WebSphere
dans un grand système iSeries consolidé,
où un petit nombre de processeurs
suffit pour répondre à  leurs besoins
de service de transaction sur le
Web.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010