> Tech > Griefs entendus à  propos de l’éditeur

Griefs entendus à  propos de l’éditeur

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

“ Hardis se comportait très mal avec les utilisateurs d'Adélia/400. Ils avaient décidé de ne pratiquement pas corriger les bugs et faiblesses d'Adélia/400. Ils préféraient développer Adélia/IWS. Une fuite en avant, quoi. Je n'ose pas imaginer ce que cela a donné... ”

Voici ma réponse

Griefs entendus à  propos de l’éditeur

: C’est vrai qu’Hardis n’a pas toujours été très clair quant à 
l’avenir d’Adélia/400, et a un peu négligé ses utilisateurs au profit du développement
de la version IWS. Mais on peut raisonnablement penser que le développement d’IWS
monopolisait beaucoup de ressources. Ce n’est certes pas une excuse, mais une
explication. En tout cas la hotline s’est toujours montrée à  la hauteur. Adélia/IWS
est un bon produit, qui permet de faire la même chose qu’avec Adélia/400, la
convivialité d’un environnement micro-informatique et la possibilité de faire
du développement client-serveur en prime. Son seul défaut réside, à  mon
avis, dans son ergonomie, qui mériterait d’être revue. Elle s’est nettement améliorée
avec la nouvelle version, Visual Adélia (cf. l’article “ Une
informatique de gestion “  sur
mesure ” ”, NEWSMAGAZINE, septembre 1999, pour avoir un aperçu de ce
qu’on peut faire avec la nouvelle version), mais je n’ai pas encore eu
l’occasion de m’en servir.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010