> Tech > Grouper les activités de disques similaires

Grouper les activités de disques similaires

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Configurer une grande grappe RAID 5 pour traiter toute les demandes d'E/S des disques peut sembler la solution la plus facile, mais ce n'est pas forcément une sage décision. Vous pouvez améliorer considérablement les performances en adaptant les caractéristiques de performances de chaque niveau de RAID aux charges de travail

Grouper les activités de disques similaires

de votre disque.

Par exemple, un environnement Exchange contient à  la fois des fichiers journaux
séquentiels gourmands en écriture et des fichiers de données aléatoires de stockage
d’informations. Au lieu d’utiliser une seule grappe RAID 5 pour ces deux activités,
vous obtiendrez de meilleures performances en plaçant les fichiers journaux gourmands
en écriture sur leur propre grappe RAID 1 et en laissant les fichiers de données
aléatoires de stockage d’informations sur la grappe RAID 5.

Cette approche assure de meilleures performances parce que vous supprimez la tâche
la plus gourmande en écriture de la grappe RAID 5, dont les performances d’écriture
sont plus lentes qu’une grappe RAID 1. En configurant les niveaux de RAID pour
les harmoniser avec vos modèles de charge de travail, vous améliorerez les temps
de réponse du sous-système disque et en définitive le système NT.

L’utilisation d’un outil de test de montée en charge pour mesurer les performances
de votre serveur, vous permettra de quantifier l’avantage en matières de performances
globales que procure l’utilisation de plusieurs niveaux de RAID ou l’ajout de
disques autonomes supplémentaires. Si vous ne disposez pas d’un outil de test
de ce type, vous pouvez utiliser deux compteurs (Moy. disque s/écriture et Moy.
disque s/lecture) de l’objet Disque logique de l’Analyseur de Performances de
NT pour déterminer si l’utilisation de plusieurs niveaux de RAID ou de disques
autonomes augmentera les performances.

Le compteur Moy. disque s/écriture mesure le temps moyen en secondes pour écrire
des données sur le disque et Moy. disque s/lecture mesure le temps moyen en secondes
pour lire les données sur le disque. Vérifiez ces deux compteurs avant et après
avoir changé la configuration de votre sous-système disque. Si la charge de travail
de votre serveur est approximativement la même avant et après les changements
du sous-système disque, vous constaterez les améliorations significatives de ces
deux métrologies qui feront suite à  la mise en oeuvre de plusieurs niveaux de RAID
ou à  l’ajout de disques autonomes.
N’oubliez pas que ces valeurs resteront égales à  zéro si vous n’exécutez pas Diskperf-ye
à  l’invite de la commande NT et si vous ne rebootez pas votre système NT pour
activer la collecte par NT de la métrologie du disque.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010