> Tech > Hardware Abstraction Layer

Hardware Abstraction Layer

Tech - Par iTPro - Publié le 07 décembre 2010
email

Un autre point qu’il ne faut pas oublier est que Virtual PC ne supporte qu’au maximum des disques virtuels de 127 Go. Si votre image VHD est alors supérieure à 127 Go, vous ne pourrez pas l’utiliser dans Virtual PC. D’ailleurs si le disque que vous convertissez en image

Hardware Abstraction Layer

VHD est un Windows XP ou un Windows Server 2003, il faudra utiliser le commutateur –h de Disk2vhd pour pouvoir l’utiliser dans Virtual PC. Cela est nécessaire pour s’assurer que la HAL (Hardware Abstraction Layer) de la machine virtuelle est compatible avec Virtual PC étant donné qu’il a fallu attendre l’arrivée de Windows Vista pour que les images soient indépendantes du matériel. Si vous comptez utiliser une image VHD produite par Disk2vhd dans Hyper-V, il vous suffira simplement d’ajouter cette image comme disque existant lors de la création de la machine virtuelle. Lors du premier démarrage avec Virtual PC ou Hyper-V vous aurez certainement des problèmes liés aux drivers. Il vous suffira alors d’installer les outils d’intégration pour stabiliser votre machine virtuelle. Enfin, vous pouvez utiliser une image VHD produite par Disk2vhd en VHD Boot si celle-ci est une image Windows 7 Enterprise, Ultimate ou Windows Server 2008 R2. Cependant, il ne faut pas attacher l’image virtuelle VHD sur le système qui a servi de source car Windows attribuera une nouvelle signature de disque à cette image VHD dans le BCD (Boot Configuration Data) pour empêcher les collisions avec le disque physique. Cela provoquera une erreur lors du démarrage de l’image virtuelle étant donné que le disque physique et l’image VHD auront la même signature dans leur BCD.

Nous en savons maintenant beaucoup plus sur cet outil qui est très simple d’utilisation, très pratique et qui amène de nouvelles perspectives. Disk2vhd pourrait par exemple être très utile pour le dépannage et donc le support qui est un coût non négligeable dans une entreprise. L’arrivée de Windows 7 et 2008 R2 a déjà apporté l’outil PSR (Problem Steps Recorder) qui permet d’envoyer au(x) potentiel(s) sauveur(s) la liste des étapes permettant de reproduire le ou les problème(s) en question.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Comment aborder la sauvegarde moderne ?

Au-delà de l’effet de « corvée », souvent soulignée par les administrateurs, la sauvegarde moderne est un nouveau concept qui a le potentiel de transformer toute direction des systèmes d’information, quelle que soit sa taille, et d’apporter des réponses fonctionnelles nouvelles pour rendre le service informatique plus efficace. Découvrez comment aborder la sauvegarde moderne

Tech - Par iTPro - Publié le 07 décembre 2010