> Tech > Haute disponibilité dans Exchange 2007

Haute disponibilité dans Exchange 2007

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans Exchange 2007, la haute disponibilité se décline sous trois formes. Chacune propose un niveau distinct de protection, avec ses propres exigences en termes de matériel et de logiciels. Réplication locale en continu (LCR). Cette approche à serveur unique utilise l’envoi et la réapplication asynchrones des journaux à partir d’un

ensemble de disques, et plus spécifiquement, à partir d’un groupe de stockage (SG) avec une base de données, vers un autre disque, comme l’illustre la figure 1.

Ce type de réplication nécessite un commutateur manuel pour passer de la copie primaire des données, sur le groupe de stockage actif, à la copie secondaire située sur le groupe de stockage passif. Réplication continue en cluster (CCR). Cette approche utilise une solution en cluster nécessitant uniquement deux noeuds: un noeud actif et un noeud passif pour le basculement automatique, comme le montre la figure 2.

Cette solution autorise deux systèmes et deux ensembles de stockage distincts, d’où un niveau de disponibilité accru car elle élimine les points de défaillance uniques. L’envoi et la réapplication asynchrones des journaux servent dans ce cas à maintenir à jour la base de données entre les copies active et passive des données. La réplication CCR est relativement aisée à configurer, par rapport aux clusters géographiques (ou géoclusters) matériels plus complexes. Ces derniers sont des clusters dont les noeuds sont très éloignés les uns des autres.

Toutefois, une des limitations de la réplication CCR (en réalité liée au clustering sous Windows) concerne le fait que vous devez configurer le cluster des deux serveurs au sein d’un seul centre de calcul ou l’étendre entre deux centres de calcul (uniquement s’ils résident sur le même sous-réseau IP). Cette limitation sera résolue dans Windows Server 2008. Cluster à copie unique (SCC). Le cluster SCC propose une solution similaire à celle d’Exchange Server 2003 : plusieurs systèmes avec un seul groupe de stockage partagé entre les noeuds du cluster, comme l’illustre la figure 3.

De nouveau, cette configuration comporte un serveur actif avec un ou plusieurs serveurs passifs attendant un basculement. Comme les clusters SCC ne fournissent pas de groupe de stockage redondant, ils n’utilisent pas l’envoi et la réapplication des journaux.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010