> Tech > HCT : une certification matérielle spécifique

HCT : une certification matérielle spécifique

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les tests HCT, spécifiques à  Windows 2000 DataCenter sont nettement plus contraignants que les tests de certification classiques et chaque configuration doit être certifiée individuellement. Ceci explique notamment pourquoi les constructeurs ne proposeront qu'une gamme limitée de serveurs sous Windows 2000 DataCenter. Les tests durent 14 jours et s'appuient sur

HCT : une certification matérielle spécifique

du code créé par Microsoft pour soumettre la machine
à  des charges extrêmes qu’une machine en exploitation normale n’atteint jamais
(volumes considérables, drivers corrompus, stacks IP chargés à  l’extrême…). Mais
la certification n’est pas pour autant atteinte. Pour l’obtenir, l’ensemble de
la configuration doit être optimisée. Par exemple, tous les composants logiciels
doicent fonctionner en mode noyau (drivers, antivirus, baies externes…).
Les machines certifiées le sont dans leur configuration maximale. Par exemple,
les serveurs ES7000 e-@ction d’Unisys sont certifiées en 32 processeur. Tout changement
dans la configuration implique une mise à  jour de la HCT avec notamment une nouvelle
campagne de tests de 7 jours.

Contrairement aux autres versions de Windows 2000, être sur la liste de compatibilité
matérielle ne suffit pas pour une certification à  Windows 2000 DataCenter. Les
applications et les équipes de support doivent également être certifiées pour
bénéficier de l’engagement contractuel de Microsoft.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Azure Virtual Desktop

Guide Azure Virtual Desktop

Comment optimiser les coûts, gagner en agilité, en sécurité et en conformité avec Azure Virtual Desktop ? Découvrez, dans ce Guide Infographique, les bénéfices clés pour les utilisateurs et les avantages de la mise en œuvre pour les équipes IT.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010