> Tech > Hyper-V, Windows ToGo et Paramètres d’usine

Hyper-V, Windows ToGo et Paramètres d’usine

Tech - Par iTPro - Publié le 19 novembre 2012
email

Tous les petits plus de Windows 8 qui font la différence.

Hyper-V, Windows ToGo et Paramètres d’usine

Hyper-V dans Windows 8

Lire : « Hyper-V 3.0 : Premier Aperçu« 

Le moteur Microsoft le plus abouti de virtualisation de serveur est maintenant intégré à Windows 8 client dans sa version 3.0. Réservé jusqu’à présent à la version serveur de Windows, cette intégration permettra de s’affranchir de l’utilisation d’une solution tierce grâce à cet outil puissant et performant.

La disparition de Windows Virtual PC et surtout du XP-Mode pose des questions sur l’intégration des fonctions proposées par ces produits sur Windows 7 dans Hyper-V. Pour l’instant Hyper-V a été intégré de manière très basique…

Hyper-V 3.0 apporte une liste de nouveautés importantes avec par exemple l’allocation de mémoire dynamique à chaud (sans interruption de la machine virtuelle), la modification de l’emplacement d’une machine à chaud, la sauvegarde de l’état d’une machine virtuelle et le support des liaisons sans fil (WiFi).

On ne sait pas encore quelle édition de Windows 8 verra ce module disponible, mais on sait qu’elle sera restreinte aux machines 64 bits compatibles avec la fonction Second Level Address Translation (SLAT) des dernières générations de processeur Intel (Core iX, Xeon Nehalem) et AMD (Phenom, Opteron).

Windows 8 ToGo

Officiellement annoncé et présenté mais pas encore disponible, Windows To Go permet d’intégrer à une clé USB une installation exécutable de Windows 8. Quelle que soit la machine, l’utilisateur conservera son environnement de travail avec ses documents.

Même si les distributions Linux proposent depuis quelques années déjà ce mécanisme de système bootable à partir d’une clé, c’est la première fois que Microsoft propose ce principe officiellement pour Windows.

A la première connexion, Windows 8 ToGo installera les pilotes puis à l’aide d’un identifiant au niveau du Bios, le système s’en souviendra ce qui permettra, lorsqu’on revient sur la machine, de ne charger directement les pilotes nécessaires.
Si la clé est retirée pendant l’utilisation, le système sera figé et l’utilisateur aura 60 secondes pour la rebrancher et ainsi relancer le système. Dans le cas contraire, la machine s’éteindra automatiquement.

La particularité de Windows 8 ToGo étant aussi que le disque dur local sera déconnecté afin qu’aucune modification ne soit possible accidentellement. Microsoft semble ne pas destiner cette technologie au dépannage des stations mais réellement à un usage de type station nomade.

La capacité minimale de la clé accueillant le système sera de 32 Go et permettra le stockage des données utilisateurs, les modes de licences n’ont pas été précisés pour l’instant par Microsoft.

Retour aux paramètres d’usine

Présent dans le Developper Preview mais pas encore actif, un système de retour aux paramètres d’usine est prévu dans Windows 8.

(((IMG5800)))

Le système serait alors nettoyé, soit en préservant les fichiers utilisateurs ce qui permet le retour à des performances optimales sans perdre photos, applications et paramètres applicatifs, soit en supprimant tous les fichiers.

Il sera à priori possible de créer des points de restauration permettant de conserver l’installation de logiciels comme la suite Office.

Ces fonctions s’exécuteraient en quelques minutes seulement, sans aucun formatage ni besoin du DVD d’installation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 19 novembre 2012