> Tech > Il faut savoir ce que l’on veut

Il faut savoir ce que l’on veut

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Microsoft a sorti Windows NT 4.0 avec précipitation. Le Service Pack 1 est apparu presque immédiatement après pour corriger un superbe bug du kernel et beaucoup de monde a eu le sentiment que NT 4.0 n'était fiable qu'après l'arrivée du SP3. Certaines entreprises n'ont migré leurs contrôleurs de domaines de

Il faut savoir ce que l’on veut

NT 3.51 qu’après l’arrivée du SP4.Pour de nombreux administrateurs, Microsoft a sorti une version acceptable de NT 4.0 non pas en juin 1996, mais en octobre 1998. Les médias qui encouragent Microsoft à  sortir une version incomplète de Windows 2000 tiennent-ils vraiment à  dépendre de la sortie, lente et imprévisible, par Microsoft, de service packs sur des années pour obtenir la fiabilité ? Les utilisateurs de Windows NT n’ont-ils pas le droit d’attendre un OS de qualité dès le départ ?Microsoft doit geler le jeu de fonctions de Windows 2000, et ne sortir ensuite le nouvel OS que quand ces fonctions seront fiables. Lorsque mes camarades journalistes ironisent dans leurs titres sur le nouveau retard de Microsoft, le message qu’ils envoient à  Redmond et à  d’autres développeurs de logiciels est que nous ne voulons pas qu’on nous livre des produits corrects, nous voulons seulement qu’on les livre à  temps.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010