> Tech > L’implémentation d’SQL Server en un mois

L’implémentation d’SQL Server en un mois

Tech - Par iTPro - Publié le 26 septembre 2011
email


Car outre les contraintes économiques et les délais très courts imposés par la situation du groupe, la solution à mettre en œuvre doit se montrer suffisamment ouverte et flexible pour s’insérer dans un univers Sybase/Hypérion existant et en cours de migration vers SAP/BW. Elle doit aussi s’interfacer

avec des outils complémentaires existants basés sur des solutions Web écrites en PHP et hébergées sous MySQL.

Pour Serge Labaste, « l’outil devait aussi être suffisamment souple afin d’évoluer sans trop de développements spécifiques, et donc coûteux, tout en étant à même de traiter de gros volumes de données ». Car la volumétrie constitue un autre défit à relever. Les ventes du groupe représentent 3,5 millions de lignes de tickets de caisse par mois, et l’inventaire quelques 20 millions de lignes par mois. Il fallait donc non seulement un moteur OLAP à même d’absorber cette volumétrie, mais aussi un moteur OLAP suffisamment sophistiqué et souple pour prendre en charge la richesse du modèle de données imaginé par LDA. Pour relever ces défis, la solution SQL Server 2008 et son moteur OLAP intégré se sont imposés face aux alternatives envisagées ou existantes.

Ainsi né, dès 2007, le projet GestColl visant à renouveler le système d’information décisionnel. Il doit permettre de gérer précisément les achats et les approvisionnements-magasins mais aussi permettre d’adapter simplement les stocks magasins à la demande des clients. La direction générale ayant rapidement besoin de premiers éléments tout en souhaitant disposer d’une solution pérenne à moyen terme, le groupe commando décide d’un développement en plusieurs itérations. La première itération délivre les premiers tableaux de bord avec les nouveaux indicateurs (taux de disponibilité au jour le jour, stock moyen par magasins, taux de défilement, calcul de la présence de produits dans les tickets de caisse, etc.) à peine un mois après le démarrage du projet. Elle s’appuie sur SQL Server 2008 qui héberge les entrepôts de données (datamarts de vente, de stock, de commandes, …). Son module OLAP Analysis Services génère et gère les cubes décisionnels qui servent de source de données analytique. Le reporting s’effectue, lui, au travers de la solution Bristol Report (mieux maîtrisée par les prestataires que Report Builder 2.0 alors uniquement disponible en bêta).

Après une première itération réussie, le projet Gestcoll s’étend avec une seconde phase qui automatise les processus d’acquisition de données. C’est à nouveau SQL Server et son module ETL intégré, dénommé SSIS (Sql Server Integration Services), qui est utilisé pour charger les données depuis le PGI SAP. Dans une troisième étape, la souplesse de la plateforme SQL Server et ses faibles coûts d’intégration dans un environnement hétérogène encouragent GO Sport à exploiter les données de GestColl dans son logiciel de réapprovisionnement permanent qui exploite une interface Web en PHP et une base MySQL.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 26 septembre 2011