> Tech > Installation et configuration

Installation et configuration

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois familiarisé avec la fonctionnalité de clustering et d'équilibrage des charges d'AppCenter, vous pouvez commencer le processus d'installation et de configuration pour votre site Web et vos applications COM+. L'installation est très simple ; il suffit de charger AppCenter sur chacun des serveurs Windows 2000 que vous voulez inclure

dans un cluster AppCenter. AppCenter requiert l’installation préalable
d’IIS 5.0 sur les serveurs, mais les serveurs ne doivent pas se trouver dans un
domaine AD (Active Directory), puisque AppCenter n’utilise pas AD. Microsoft recommande
d’installer AppCenter sur un système possédant au moins 256 Mo de RAM, mais il
faut plus de mémoire pour améliorer les performances.

Pour gérer les clusters AppCenter, les serveurs IIS et les applications
COM+, AppCenter dispose d’une console d’administration

Pour gérer les clusters AppCenter, les serveurs IIS et les applications COM+,
AppCenter dispose d’une console d’administration que montre la Figure 4. Celle-ci
contient quatre composants enfichables MMC (Microsoft Management Console) : Application
Center, Internet Information Service, Health Monitor et Component Services. Cette
console peut s’exécuter sur les serveurs AppCenter et sur les machines distantes
Windows 2000 et NT 4.0 SP6 ou plus.

AppCenter offre en outre une interface Web ressemblant à  la console de la MMC,
mais avec une fonctionnalité limitée, qui s’active après l’installation d’AppCenter
et utilise le port 4242. Outre ces deux interfaces, AppCenter inclut une fenêtre
d’invite de commande, baptisée AC, pour la gestion des clusters.

Après avoir chargé AppCenter sur chaque serveur et accédé à  l’interface de la
console, il ne reste plus qu’à  configurer les clusters. Supposons, par exemple,
que vous ayez besoin d’installer un cluster contenant deux serveurs, GROSSERVEUR1
et GROSSERVEUR2, qui hébergera un site Web de commande en ligne et une application
COM+. Pour configurer ce cluster Web AppCenter, suivez les étapes suivantes.

Créer le cluster. Pour créer un cluster, cliquez à  droite sur le composant enfichable
Application Center dans la sous-fenêtre de gauche de la console AppCenter et sélectionnez
Connexion. Entrez GROSSERVEUR1 (ou le nom DNS ou l’adresse IP du serveur) comme
nom de serveur et, dans la boîte de dialogue Se connecter au serveur, qui s’affiche
alors. Utilisez un compte administratif pour vous connecter au serveur. (Vous
pouvez utiliser localhost comme nom de serveur, si vous créez le cluster à  partir
de la console du serveur GROSSERVEUR1). Une fois l’option Créer un nouveau cluster
sélectionnée dans la boîte de dialogue Nouveau serveur, AppCenter démarre l’assistant
Nouveau Cluster. Vous devez fournir un nom de cluster, tel que ClusterWeb, et
sélectionner un type d’équilibrage de charge, tel que NLB ou un équilibrage de
charge tiers. Si vous utilisez NLB, veillez à  lier deux adresses IP statiques
à  l’interface réseau frontale, avant de créer le cluster – la seconde est l’adresse
IP virtuelle du site Web. AppCenter crée alors le cluster et ajoute GROSSERVEUR1
au cluster comme contrôleur.

Pour ajouter GROSSERVEUR2 au cluster, cliquez-droit sur le noeud Membres sous ClusterWeb
dans la console AppCenter et sélectionnez l’option Ajouter un membre au cluster
dans le menu déroulant Toutes les tâches. L’assistant Ajouter un membre au cluster
vous invite alors à  fournir le nom du serveur, le compte d’administrateur et le
nom du contrôleur du cluster. Une fois ces informations entrées, vous avez créé
un cluster Web à  deux noeuds. Le noeud ClusterWeb dans le composant enfichable Application
Center, que montre la Figure 4, affiche ce cluster dans la sous-fenêtre de gauche.

Préparer le contrôleur du cluster. Après avoir créé le cluster, vous devez configurer
le serveur Web, installer l’application COM+ sur le contrôleur du cluster (GROSSERVEUR1
dans l’exemple) et ajouter une nouvelle application pour le cluster. Pour cela,
vous devez d’abord créer un sous-répertoire, comme CommandeWeb, dans le répertoire
wwwroot d’IIS dans le système de fichier. Le répertoire wwwroot par défaut est
C:\Inetput\wwwroot. Vous stockez les pages Web des commandes en ligne et les fichiers
liés dans le sous-répertoire CommandeWeb. Vous pouvez utiliser le composant enfichable
Internet Information Services dans la console AppCenter pour créer un répertoire
virtuel, tel que CommandeOnline et désigner le répertoire virtuel dans le chemin
du sous-répertoire du système de fichier.

Ensuite, dans le composant enfichable Component Services, vous créez une application
COM+ (par exemple, Commande Online) dans le dossier de l’application COM+ de GROSSERVEUR1
et vous importez dans Commande Online les composants COM nécessaires enregistrés
dans GROSSERVEUR1. Pour chaque composant de Commande Online, vous devez activer
l’option Equilibrage dynamique des charges du support des composants dans l’onglet
Activation de la fenêtre Propriétés des composants. Ce paramètre garantit que
le composant supportera CLB.

A présent vous pouvez ajouter une nouvelle application, grâce au noeud Applications
de ClusterWeb, dans le composant enfichable Application Center. Dans notre exemple,
cette nouvelle application contient toutes les ressources du site Web de commande
en ligne et de l’application COM+. Pour créer une nouvelle application pour ClusterWeb,
cliquez sur le bouton Nouveau de la barre de menus de la sous-fenêtre supérieure
droite (figure 3), et donnez au cluster un nom, par exemple Appli Commande Online.
En mettant en surbrillance cette application dans la sous-fenêtre de droite, vous
pouvez définir les ressources utilisées par l’application, dans la sous-fenêtre
inférieure droite. Dans cet exemple, les ressources incluent Appli Commande Online
comme application COM+, C:\Inetput\wwwroot\CommandeWeb comme chemin du système
de fichier, et Default Web Site/Root/CommandeWeb comme répertoire virtuel IIS.

Synchronisez l’application. Par défaut, AppCenter duplique automatiquement du
contrôleur aux membres du cluster les ressources d’une application, comme le répertoire
virtuel IIS et le contenu, à  l’exception de l’application COM+. Pour effectuer
cette duplication, AppCenter utilise deux types de synchronisation automatique
: incrémentielle et complète. La synchronisation incrémentielle ne copie les changements
seulement lorsqu’il y en a. La synchronisation complète duplique tout le contenu
et les paramètres de configuration d’une application du contrôleur du cluster
sur les membres périodiquement à  un intervalle que vous définissez (l’intervalle
par défaut est de 60 minutes). Vous pouvez activer ou désactiver la synchronisation
automatique et définir la période de synchronisation complète dans les propriétés
du noeud contrôleur du cluster dans le composant enfichable Application Center.
Dans ce composant, vous pouvez aussi activer et désactiver un membre spécifique
du cluster afin qu’AppCenter ne le synchronise pas avec le contrôleur du cluster.

Outre la synchronisation automatique, AppCenter permet de pousser manuellement
le contenu et les paramètres de configuration du contrôleur du cluster vers les
membres. Pour cela, il suffit de cliquer à  droite sur le noeud contrôleur du cluster
dans le composant enfichable Application Center et de sélectionner l’option Synchroniser
le cluster. Vous pouvez aussi tirer manuellement le contenu et les paramètres
de configuration du contrôleur du cluster vers un membre spécifique en cliquant
à  droite sur le noeud membre du cluster dans le composant enfichable Application
Center et en sélectionnant l’option Synchroniser un membre. Mais vous ne pouvez
pas synchroniser manuellement les applications COM+.

Déploiement des applications. Après avoir testé l’application COM+ sur le contrôleur
du cluster, vous pouvez la déployer sur les membres du cluster. Lorsque vous déployez
l’application COM+ vers un serveur cible, le service Web du serveur doit être
arrêté. Pour cette raison, Microsoft suggère de déployer l’application COM+ sur
un serveur à  la fois.

Pendant le fonctionnement du cluster AppCenter, l’une des tâches de maintenance
constantes consiste à  surveiller l’état de santé et les performances du cluster

Pour déployer Appli Commande Online de GROSSERVEUR1 vers GROSSERVEUR2, cliquez
à  droite sur le noeud Applications sous ClusterWeb dans le composant enfichable
Application Center. L’assistant Nouveau déploiement vous aidera à  franchir les
différentes étapes du déploiement. Commencez par nommer le déploiement. Par défaut,
l’assistant utilise la date et l’heure courantes. Sélectionnez ensuite GROSSERVEUR2
dans la liste des serveurs cibles disponibles dans le cluster, puis Appli Commande
Online dans la liste des applications disponibles et spécifiez l’application COM+
comme option de déploiement. AppCenter dupliquera les composants nécessaires de
GROSSERVEUR1 à  GROSSERVEUR2. Vous pouvez contrôler l’état d’un déploiement dans
la console AppCenter. Une marque de contrôle à  côté du déploiement dans la sous-fenêtre
de droite de la console signifie que celui-ci s’est effectué avec succès.

La fonctionnalité de déploiement d’AppCenter permet de déployer simultanément
plusieurs applications et de copier l’image entière d’un serveur, du contrôleur
du cluster vers un ou plusieurs membres. AppCenter peut même déployer les applications
depuis un serveur extérieur au cluster vers le cluster courant. Cette fonction
permet de maintenir un serveur intermédiaire en dehors du cluster de production
pour développer et tester les applications avant de les déployer sur le cluster.
Une fois que le déploiement de l’application a réussi, vous devez activer les
serveurs supportant l’application COM+ pour qu’ils puissent prendre part à  CLB
dans le cluster. Pour activer les serveurs, allez à  l’onglet Services des composants
dans les propriétés du cluster, et ajoutez les serveurs à  la liste des serveurs
de composants. Une fois les serveurs remis en ligne, ClusterWeb est prêt à  accepter
les requêtes des clients et à  effectuer l’équilibrage des charges pour les serveurs
Web et l’application COM+.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT