> Tech > Installation et configuration de IMF

Installation et configuration de IMF

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Ce produit est disponible gratuitement sur le site de Microsoft et dans plusieurs langues dont l'anglais et le français. L'installation s'effectue de manière classique avec un arrêt de certains services tels que IIS. L'installation ne prévient pas de ces arrêts de service. Il est possible lors de l'installation de choisir

Installation et configuration de IMF

les composants installés en sélectionnant
les outils de gestion du filtre de messages intelligent ou
le moteur de filtrage. Les deux options sont installées par défaut.
Une fois installé, ce composant ne dispose pas d’interface
spécifique, mais simplement quelques onglets et objets
complémentaires apparaissent au sein du
Gestionnaire Exchange. Un onglet Intelligent
Message Filtering est ajouté aux propriétés
de remise des messages (Message
Delivery Properties) dans les paramètres
globaux et un élément Intelligent Message
Filtering est ajouté dans le protocole SMTP
du serveur Exchange sur lequel IMF a été
installé.

La visualisation et la modification des
paramètres de IMF s’effectuent en sélectionnant
les propriétés de Message Delivery
Properties depuis la console de gestion
d’Exchange System Manager. Parmi
les onglets affichés, on trouve Intelligent
Message Filtering. Une fois l’analyse effectuée,
les messages sont traités en fonction
de cet indice. Si la valeur SCL est supérieure
ou égale à  celle définie par l’administrateur
de messagerie, alors le message
est soumis au traitement défini dans les paramètres
de configuration d’IMF, à  savoir
soit aucune action, ou alors destruction,
archivage ou suppression. Au sein des paramètres
de IMF, on trouve deux familles
d’informations qui sont la configuration de
détection au niveau de la passerelle
(Gateway Blocking Configuration) que
l’on vient de voir et la configuration de
stockage des courriers indésirables (Junk
E-Mail). Cette dernière option permet de
définir le seuil à  partir duquel le message
n’est pas remis dans la boîte de réception
du destinataire, mais dans le répertoire
‘courrier indésirable’de son dossier de
messagerie. On commence à  ce niveau à 
voir l’interaction entre IMF et le moteur
d’analyse déjà  en place dans le client
Outlook. Au sein du client, il existe aussi
un processus de traitement des messages
en fonction de l’indice SCL qui reste attribué
au message. Lorsque le message est archivé
par IMF, il perd en configuration par
défaut, la valeur du SCL qui lui a été attribué. Pour changer ce
mode de fonctionnement ou aussi pour changer le répertoire
de stockage des messages archivé, Microsoft indique les
valeurs à  changer dans les clés de registre du serveur. Après
avoir complété les différents paramètres, il faut penser à  valider
ce filtre sur la totalité des serveurs virtuels des passerelles SMTP. Pour cela, il faut cocher les différents
serveurs SMTP sur les différentes adresses
IP du SMTP entrant. Par défaut, aucun filtre
n’est appliqué sur aucun serveur virtuel
SMTP afin ne pas modifier le comportement
de la gestion standard des messages.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010