> Tech > Installer ADS et capturer une image

Installer ADS et capturer une image

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Vous avez une idée de ce qu'est l'architecture ADS. Voyons maintenant comment installer et préparer ADS et capturer l'image OS que vous voulez déployer. Les exemples de cet article sont succincts mais suffisants pour expliquer le principe de fonctionnement d'ADS. Des déploiements plus ambitieux n'entrent pas dans le cadre de

Installer ADS et capturer une image

cet article.
Pour installer ADS, commencez par le transférer dans un
dossier sur un serveur Windows 2003 Enterprise ou Windows
2003 Datacenter, puis lancez l’exécutable. Les exemples de
cet article supposent que vous accepterez l’option d’installer
MSDE et que vous accepterez tous les paramètres d’installation
par défaut pour ADS. Pendant la mise en place, vous aurez
besoin du CD-ROM Windows 2003.) Une fois le programme
Setup terminé, allez à  C :\program files\microsoft
ads\samples\sequences et démarrez le fichier create-templates.
bat pour enregistrer les séquences ADS par défaut
dans la base de données du serveur ADS.
Pour préparer et capturer l’image OS, choisissez un système
de référence (c’est-à -dire, un serveur Windows 2003 ou
Win2K qui représente l’installation standard que vous envisagez
d’imager et de déployer). Réglez tous les services
Windows selon les besoins, personnalisez le bureau et ajoutez d’éventuels packages supplémentaires (tels que
Support Tools, outils du kit de ressources, outils antivirus)
que vous voulez dans l’installation de référence. N’installez
des applications que si elles acceptent le processus Sysprep,
nécessaire pour capturer une image à  déployer sur des serveurs
multiples. Par exemple, n’installez pas Microsoft
Exchange Server ou SQL Server qui ne supportent pas
Sysprep, sur le système de référence. Installez aussi
L’Administration Agent sur le système de référence en démarrant
le package ADSAgentSetup.msi. Vous devrez fournir
le fichier de certificats ADS (ADSCert.cer) que vous trouverez
dans le dossier C :\program files\microsoft ads\certificate
du serveur ADS, pendant la mise en place de l’agent. Ce certificat
est nécessaire pour établir des communications cryptées
entre l’agent et le serveur ADS.
Ensuite, copiez Sysprep (sysprep.exe) qui se trouve dans
support\tools\deploy.cab sur le CD-ROM Windows 2003 ou
Win2K Server, dans le dossier C :\sysprep\i386 du système de
référence. Pendant sa première phase, Sysprep généralise
l’installation OS originale en supprimant tous les paramètres
spécifiques à  l’installation (nom de l’ordinateur, SID, adresse
IP, par exemple). Pendant la seconde phase de Sysprep, lors
de la première initialisation de l’OS imagé sur un système
cible, Sysprep se livre à  un mini-setup pour personnaliser les
paramètres spécifiques au système cible. Ces paramètres
sont définis dans le fichier sysprep.inf – un fichier ASCII qui
contient une suite de chaînes conteneurs pour des variables
d’unité ADS spécifiques au système. ADS remplace ces
chaînes par les valeurs que vous aurez définies pour le système
cible. (Pour plus d’informations sur ces variables et
comment les configurer, voir l’encadré exclusif « Device
Variables » sur www.itpro.fr Club Abonnés.)
ADS est livré avec plusieurs fichiers sysprep.inf modèles
(dans le dossier C :\program files\microsoft ads\samples\sysprep)
du serveur ADS, dont chacun correspond à  un mode
de déploiement particulier. Choisissez le fichier qui convient
à  votre déploiement – pour notre exemple,
j’utilise sysprep-wg-w2003.inf qui est conçu
pour déployer Windows 2003 dans un environnement
groupe de travail – et copiez-le dans le
dossier C :\sysprep du système de référence.
Quand vous utiliserez l’une des séquences de
tâche de déploiement par défaut d’ADS, ADS
exécutera automatiquement la première phase
de Sysprep, avec l’aide de l’Administration
Agent.
L’installation de référence étant complète,
il faut enregistrer le système de référence
comme une nouvelle unité ADS (c’est-à -dire,
un système que l’ADS peut contrôler). ADS
permet l’enregistrement automatique des unités,
comme on le verra plus loin, mais intéressons-
nous d’abord à  l’enregistrement manuel.
ADS stocke un enregistrement d’unité pour
chaque unité, en identifiant le système par son
adresse MAC (media access control) ou par
son GUID (globally unique identifier) SMBIOS (System
Management BIOS). ADS utilise des adresses MAC par défaut.
Si vous voulez utiliser le GUID SMBIOS plutôt que
l’adresse MAC pour identifier une unité de manière unique,
il vous faudra ouvrir la boîte de dialogue Properties du
Controller Service à  partir du snap-in ADS puis changer le paramètre
Device Identifier. Cet exemple suppose que vous
utiliserez des adresses MAC.
Premièrement, utilisez ipconfig.exe (ou getmac.exe, sur
Windows 2003 seulement) pour déterminer l’adresse MAC
du système de référence. Réinitialisez le système et laissez-le
sur l’écran de logon. Ouvrez le snap-in ADS, faites un clic
droit sur le dossier Devices dans le panneau gauche de la
console et sélectionnez New dans le menu de contexte.
Spécifiez un nom d’unité – pour cet exemple, j’utilise le nom
MAC0008C79905F1, où 0008C79905F1 est l’adresse MAC du
système de référence – et tapez l’adresse MAC dans le champ
MAC. Cliquez sur OK et attendez un message confirmant la
bonne création de l’unité puis cliquez sur Cancel pour fermer
la boîte de dialogue.
Pour contrôler une unité à  partir du serveur ADS, vous
devez la configurer de manière à  ce qu’elle fonctionne en
mode Control. Pour cela, faites un clic droit sur l’unité et sélectionnez
Control dans le menu de contexte. L’état de l’unité (dans la colonne State) devrait passer de
Disconnected à  Connected Full OS. Si cela ne se produit pas,
le serveur ADS n’est pas en train de communiquer avec le
Deployment Agent, peut-être à  cause d’une erreur dans
l’adresse MAC ou à  cause d’un problème de communication
réseau entre le serveur ADS et le système (par exemple,
parce que le Deployment Agent n’est pas en fonctionnement).
Une fois l’unité connectée, vous pouvez commencer la
capture sur votre système de référence. Faites un clic droit
sur l’unité et sélectionnez Run Job. Cliquez sur Next, sélectionnez
Run a template et sélectionnez un modèle de job de
capture (j’utilise capture-image.xml). Cette séquence utilise
l’Administration Agent pour exécuter la première phase de
Sysprep, avec les commutateurs -quiet, -reseal et -reboot de
Sysprep. Ensuite, la séquence réinitialise le système dans le
Deployment Agent pour capturer une image du disque local
(les paramètres de séquence par défaut sont premier disque,
première partition). Cette séquence est destinée à  capturer
une image d’un OS entièrement personnalisé et initialisé.
Pour superviser la progression de la capture, ouvrez le dossier
Running jobs dans le panneau gauche du snap-in ADS et
faites un double-clic sur un job dans le panneau de droite. La
durée de la capture est très variable en fonction des critères
suivants : taille de l’image, référence, possibilités
matérielles du système ADS et performances
du réseau.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010