> Tech > Interopérabilité de l’accès aux données

Interopérabilité de l’accès aux données

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'une des améliorations majeures de l'accès aux données dans Babylone est le support de l'Architecture DRDA développée par IBM pour permettre d'effectuer des opérations entre des bases de données distribuées. Babylone pourra fonctionner comme serveur DRDA, acheminant les requêtes DRDA entrantes vers un système Microsoft SQL Server.
Cette fonctionnalité

Interopérabilité de l’accès aux données

permettra aux hôtes et aux produits d’IBM supportant DRDA
(par exemple Data Propagator) d’accéder aux bases de données SQL Server tout comme
elles accèdent aux données sur d’autres hôtes DB2 distants. Les administrateurs
peuvent aussi utiliser ce support de DRDA pour permettre aux applications distantes
tournant sur des hôtes IBM et sur des AS/400 d’effectuer une connexion SQL distante
avec SQL Server.
Babylone permettra en outre aux applications d’utiliser une connexion entre homologues
pour accéder aux bases de données SQL Server comme si le système SQL Server se
trouvait sur un hôte IBM. Babylone offre aussi plusieurs drivers ODBC et des providers
OLE DB pour étendre l’accès aux données des applications Microsoft Office et BackOffice
à  DB2, VSAM, Oracle, DB2/400, OS/400 et Sybase.
Babylone comportera les drivers ODBC pour DB2, Oracle et Sybase et les providers
OLE DB pour VSAM, DB2, DB2/400, Oracle et Sybase. Le driver ODBC et le provider
OLE DB pour DB2, VSAM et OS/400 de Babylone fonctionneront sur TCP/IP et SNA.
Le driver ODBC et le provider OLE DB pour Oracle nécessiteront l’installation
d’un runtime du client Oracle. Autre fonction d’intégration de l’accès aux données
prévue par Microsoft, le service de duplication hétérogène supporte la duplication
bidirectionnelle entre SQL Server et DB2, DB2/400 et Oracle, grâce à  la technologie
de duplication sélective, incrémentielle et par fusion.

Comme son nom l’indique, la duplication sélective transfère périodiquement une
copie complète des données courantes à  l’abonné. La duplication incrémentielle
distribue des changements incrémentiels à  l’abonné en quasi temps réel. La duplication
par fusion permet à  des sites autonomes d’effectuer périodiquement une fusion
bidirectionnelle de tous les changements des bases de données.

La duplication hétérogène de Babylone étend le système de duplication de base
de SNA Server et de SQL Server 7.0. SQL Server 7.0 permet la duplication sélective
unidirectionnelle vers VSAM, DB2, Oracle et DB2/400. Babylone étend cette fonctionnalité
en supportant les types de duplication incrémentiels et par fusion et la possibilité
de dupliquer les données issues de DB2, Oracle et DB2/400 vers SQL Server. Microsoft
ajoutera aussi le support de la duplication de SQL Server vers Sybase. La Figure
2 montre la fonctionnalité de duplication actuelle de SQL Server 7.0 et sa future
extension grâce au service de duplication hétérogène de Babylone.

La duplication hétérogène tournera comme service de Windows NT, créant un jeu
de triggers à  ajouter à  la base de données de l’hôte. Ceux-ci garniront ensuite
une table de transactions basée sur l’hôte à  laquelle on accèdera au moyen de
l’un des providers OLE DB de Babylone. Ceux-ci permettent au service de duplication
hétérogène d’accéder aux données de l’hôte sans composant de duplication supplémentaire
sur l’hôte. Babylone intègrera ensuite les transactions de l’hôte avec la base
de données Distribution de SQL Server, que contrôle l’Agent de distribution de
SQL Server. La Figure 3 donne un aperçu de l’architecture de duplication hétérogène
de Babylone.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010