> Tech > Invite de commandes

Invite de commandes

Tech - Par iTPro - Publié le 23 septembre 2010
email

Pour faire apparaître cette invite de commandes, il suffit cependant d’appuyer sur la touche F8 à tout moment (LTI) ou F10 (ZTI).


- Détection des drivers signés : MDT 2010 permet de vérifier si les drivers sont signés ou non. Comme vous avez dû

Invite de commandes

l’expérimenter, vos systèmes d’exploitation Microsoft préfèrent les drivers signés.
– USMT 4.0 : MDT 2010 exploite maintenant USMT en version 4.0 et est donc capable d’exploiter ce que l’on appelle la migration « hard-link ».

Cette nouvelle fonctionnalité va nous faire changer d’avis à propos de la lenteur habituel d’USMT à sauvegarder et restaurer nos profils utilisateurs. En effet la migration hard-link ne déplace aucune de nos données, elle ne fait créer des liens vers ces données dans un dossier protégé (C :\MININT). Lors de la réinstallation de l’OS, les liens d’origine sont effacés mais pas les nouveaux liens qui sont dans un emplacement protégé. Cette fonctionnalité peut être également exploitée en déploiement ZTI avec SCCM.

– Nouveaux modèles de séquences de tâches : Il y a maintenant 2 nouveaux modèles de séquences de tâches dans MDT 2010. Le premier modèle est « Sysprep and Capture », et permet à MDT d’effectuer uniquement le SYSPREP, de redémarrer sous WinPE et de capturer le fichier WIM. Le deuxième modèle est « Post OS Installation Task Sequence ».

Il permet d’effectuer toutes les tâches après une installation de Windows, c'est-à-dire l’installation des applications, l’activation de BitLocker, la restauration USMT et l’étape « Sysprep and Capture ». Cela peut s’avérer utile comme par exemple si nous avions déjà créé une machine dans un Hyper-V et que nous souhaitons la personnaliser. Voir Figure 11.

– Profil de sélection : C’est une nouvelle fonctionnalité de MDT 2010 permettant de créer un profil de drivers, d’apiTPro. fr 21 Figure plications ou d’autres éléments présents dans le partage de distribution. Cela est possible dans les séquences de tâches (Inject Drivers), dans la création des images WinPE LTI et dans la réplication des partages de distribution.

– Support de PowerShell : Tout ce qui est faisable via la console MDT 2010 est maintenant faisable également en PowerShell. Le principe est de créer un « PowerShell- Drive » qui fera référence en fait à notre partage de distribution. – Amélioration de la base de données : Il est maintenant possible de modifier n’importe quel paramètre pouvant être spécifié dans le CustomSettings.ini.

Chaque partage de distribution peut avoir maintenant sa propre base de données. Il y a également plusieurs améliorations dans MDT 2010 comme les journaux d’événements avec l’arrivée de nombreuses variables (SLShareDynamicLogging, FinishAction, etc.). Cependant nous avons vu les principales évolutions du produit mais nous pourrions être surpris avec la version RTW.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 23 septembre 2010