> Tech > Invoquer le programme point de sortie

Invoquer le programme point de sortie

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Il est important de bien comprendre les différents types d’opens parce que le programme point de sortie n’est invoqué que quand un full open est demandé. Le programme point de sortie n’est pas invoqué pour des pseudo opens ou des shared opens, et il ne l’est pas non plus quand

les programmes en mode réentrant accèdent aux tables.

Dans le cas d’une vue SQL, d’un fichier logique ou d’une requête Query/ 400 définie comme une jointure multitable, le programme de sortie ne sera invoqué qu’une fois, mais sa liste de paramètres d’entrée contiendra la vue/fichier logique faisant l’objet de l’ouverture, ainsi que chacune des tables sous-jacentes qui constituent la vue/fichier logique. Il incombe au programme de sortie d’extraire et de traiter individuellement chacune de ces entrées.

En outre, de nombreuses tables fournies par IBM et de tables temporaires sont exclues du contrôle du point de sortie. Donc, même si un full open est demandé, le programme de sortie ne sera pas invoqué si la table que l’on ouvre se trouve dans QTEMP, QSYS, QSYS2, ou dans plusieurs autres bibliothèques système. Pour consulter la liste complète de ces bibliothèques, voir « QIBM QDB OPEN exit point » sur le site IBM InfoCenter.

Téléchargez cette ressource

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

SD-WAN de confiance : guide de mise en œuvre

Ce livre blanc décrit les différents aspects indispensables pour la mise en place d’une approche SD-WAN sécurisée et de confiance. Ce document s’adresse aux consultants et responsables sécurité des systèmes d’information pour bien comprendre les enjeux du Trusted SD-WAN à l’heure de la transformation numérique des entreprises.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010