> Tech > Java : faiblement représenté mais en croissance

Java : faiblement représenté mais en croissance

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Ex-à¦quo au dernier rang des sources de nouvelles applications AS/400, on retrouve d'une part, des fournisseurs qui utilisent des outils de développement ciblant les AS/400 (plus d'informations à  ce sujet plus loin) et d'autre part des éditeurs qui utilisent le Java.

Quand bien même les produits Java ne représentaient

Java : faiblement représenté mais en croissance

que 11% du total, cela constitue
malgré tout, un score honorable compte tenu de la relative jeunesse de l’environnement
Java. Au fur et à  mesure que ce dernier gagnera en maturité, IBM pense que la
part des nouvelles solutions écrites en Java augmentera considérablement. La véracité
de cette affirmation dépend en partie des propres efforts de recrutement d’IBM.
En fait, les 22 nouvelles solutions développées en Java en 1998 étaient dues en
grande partie aux efforts d’IBM.

“ Nous avons activement sollicité BEA WebLogic parce que très tôt, nous avons
eu besoin d’un serveur d’applications Web supportant les EJB (Entreprise JavaBeans).
Nous avons recruté Iona parce que nous avons eu besoin de son Object Request Broker
Java. Nous avons recruté InstallShield parce que nous avions besoin d’un programme
Java moderne d’installation/désinstallation ”, indique John Quarantello, responsable
de l’implantation de Java sur AS/400.

La plupart des nouvelles “ solutions ” Java ne sont pas des applications au sens
classique du terme. “ La majorité sont des composants, des middlewares et des
outils. Pour disposer des types d’applications dont vous avez besoin, vous devez
commencer par disposer des middlewares et des outils. C’est pourquoi ils sont
les premiers à  faire leur apparition, ” précise John Quarantello.

Plusieurs nouvelles solutions Java s’exécutent côté serveur. Cela confirme l’implantation
du Java sur les serveurs au fur et à  mesure que le langage gagne en maturité.
On remarquera plus particulièrement dans cette catégorie trois serveurs d’applications
Web, à  savoir : BEA WebLogic (autrefois appelé Tengah) de BEA Systems, Inc. (http://www.weblogic.beasys.com),
Sapphire/Web de Bluestone Software ( http://www.bluestone.com)
et Novera (anciennement jBusiness) de Novera Software, Inc. (http://www.novera.com).
Les trois serveurs d’applications Web ont fait leur entrée dans l’univers AS/400
en juillet 1998.

Les premiers gestionnaires de base de données développés en Java sont apparus
l’année dernière et ont rapidement inclus le support des AS/400. Cloudscape (http://www.cloudscape.com)
et DataBahn (http://www.databahnsoft.com),
les deux applications mises sur le marché sont toutes deux estampillées du label
de qualité “ 100% Pur Java ” de Sun Microsystems. Peu encombrants, ces gestionnaires
de base de données Java sont conçus pour être implantés de manière transparente
dans des applications, et servir ainsi de gestionnaires de base de données internes
à  ces applications.
Ils sont censés être utilisés principalement dans des applications exploitées
à  travers Internet par le personnel itinérant se connectant de façon occasionnelle,
les clients et les partenaires commerciaux. Toutefois, ils peuvent également servir
à  créer des zones locales de stockage des données transactionnelles provenant
d’applications s’exécutant sur le serveur.

Emergeant également dans l’univers Java, on retrouve des composants qui fournissent
des fonctionnalités qui se greffent aux applications traditionnelles. JFlow/400
de Workflow Automation (http://www.workflow.ca)
et ComMIT Systems, de l’éditeur du même nom (http://www.commitsys.com)
sont tous deux de bons exemples de la capacité du Java à  produire des composants
que les utilisateurs d’AS/400 et les ISV peuvent acheter et greffer aux applications
existantes. JFlow/400 peut être utilisé pour conférer des fonctionnalités de workflow
à  n’importe quelle application existante, et ce sans en modifier la structure
de base. Pour sa part, ComMIT Systems a converti ses produits de gestion de planning,
de scheduling et de chaînes d’approvisionnement pour les environnements industriels
en serveurs d’applications Java “ Pur à  100% ” et qui plus est, peuvent être intégrés
aux solutions ERP existantes des clients.

Cette année, avec déjà  22 nouveautés, John Quarantello estime le nombre d’applications
AS/400 possédant plus ou moins de composants Java à  environ 75. Quarante d’entre
elles sont décrites en détail sur le site PID Java (http://www.as400.ibm.com/developer/java/solutions/javajem.html).
Les nouveaux venus sont signalés en rouge.

Un programme de recrutement Java encore plus agressif démarrera cet été. IBM ciblera
les développeurs Java en leur adressant directement un courrier et en lançant
une campagne promotionnelle sur le Web. L’objectif est de susciter l’intérêt des
développeurs pour la plate-forme AS/400 et de les convaincre de s’informer. “
Nous voulons trouver des applications, pas seulement des développeurs d’outils
”, indique John Quarantello.

Bruce Scott, président de DataBahn, l’un des deux éditeurs disposant d’un gestionnaire
de base de données Java, pense que l’AS/400 est bien placé pour attirer beaucoup
plus d’applications Java à  l’avenir. “ Toutes les start-up de la Silicon Valley
développant des logiciels conçoivent leurs applications dans un environnement
Internet en utilisant TCP/IP, HTML, HTTP, CORBA et Java. De plus, les entreprises
possédant des applications écrites en C convertissent ces applications en Java.
En embrassant le Java et les standards Internet, l’AS/400 s’est positionné comme
une plate-forme serveur très compétitive pour l’ensemble d’une nouvelle vague
d’applications ”, déclare-t-il.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010