> Tech > Je virtualise, tu virtualises…

Je virtualise, tu virtualises…

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour palier aux relatives pauvres performances des disques notamment dans le cadre d’application transactionnelle, la solution consiste à cibler le plus grand nombre de disques simultanément. Quels sont les mécanismes disponibles pour virtualiser ces disques et donc fournir les capacités en E/S nécessaires à l’application ?

Je virtualise, tu virtualises…

Le contrôleur de la baie de stockage peut assurer ce rôle dans la grande majorité des cas notamment grâce aux technologies RAID. En effet, outre la protection, le RAID permet de créer un groupe de disques physique à partir duquel les volumes logiques peuvent être définis. Ici les caractéristiques de la baie de stockage sont déterminantes ; en fonction de celle-ci, une partie ou l’intégralité de cette virtualisation peut être assurée.

Une baie HP StorageWorks EVA permet la création de volumes définis sur un groupe de disques physiques ; quelque soit la taille du volume souhaité celui-ci est repartie sur l’ensemble du groupe de disques. Ainsi les capacités en E/S sont assurées. Une baie de type XP permet la création de volumes sur des groupes d’un maximum de 32 disques. L’utilisation des fonctionnalités du système d’exploitation en matière de gestion des volumes peut être nécessaire pour les agréger.

En fonction des scenarii, la virtualisation peut être complétée par les fonctions du gestionnaire de volumes fourni pas Windows Server ou par un composant logiciel additionnel. En ce qui concerne SQL Server, la meilleure option reste les mécanismes proposés par le moteur notamment grâce aux filegroups. Depuis la version SQL Server 2005, le partitionnement de tables permet de rajouter un niveau. La figure 1 présente les différents mécanismes permettant la virtualisation des disques.

La virtualisation peut également être proposée au niveau du SAN (Storage Area Network). De nouvelles solutions notamment celle proposée par HP avec le SAN Virtualization Services Platform (SVSP) offre la possibilité d’agréger la performance de plusieurs baies de stockage. Elle permet aussi de disposer de fonctionnalités avancées de management tel le « thin provisioning » et la réplication.

Par définition, la virtualisation tend à cacher le hardware : d’une certaine façon, ceci peut être vu comme une difficulté supplémentaire pour les administrateurs. Il est donc nécessaire de faire une évaluation précise de la solution mise en place par l’utilisation de « charges synthétiques ». Les inconvénients de la virtualisation peuvent devenir un bénéfice pour SQL Server : elle permet l’agrégation d’un grand nombre de disques. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010