> Tech > Kaspersky Lab lance l’opération « Stop Gpcode »

Kaspersky Lab lance l’opération « Stop Gpcode »

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L’éditeur de solution de sécurité Kaspersky Lab vient de lancer l’opération "Stop Gpcode". Cette initiative inédite a pour objectif d'inciter tous les spécialistes du chiffrement à travers le monde à rassembler leurs efforts pour décrypter la clé RSA de 1024 bits utilisée dans la dernière version de

Gpcode.

Gpcode est un malware qui chiffre des fichiers de différents types (.doc, .txt, .pdf, .xls, .jpg, .png, .cpp, .h et autres) à l’aide d’un algorithme de codage RSA fonctionnant avec des clés de longueur différente. Une fois l’ordinateur infecté, son utilisateur reçoit un message lui indiquant que ses fichiers sont cryptés et qu’il peut obtenir l’utilitaire permettant de les déchiffrer en échange du versement d’une somme définie.

Si les experts de Kaspersky Lab ont réussi à décoder les précédentes clés secrètes (pouvant atteindre 660 bits), la version la plus récente de Gpcode, les tient en échec. Appelé Virus.Win32.Gpcode.ak, ce nouveau malware utilise une clé de 1024 bits, ce qui représente « un défi cryptographique des plus complexes ».

Kaspersky Lab est disposé à offrir toute information complémentaire et à dialoguer avec les experts qui souhaitent participer à l’initiative "Stop Gpcode".
Afin de coordonner les efforts entre les participants à l’initiative, le forum "Stop Gpcode" a été créé et est accessible à cette adresse (en anglais).

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT