> Tech > L’ADC

L’ADC

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'ADC (Active Directory Connector) synchronise les données entre le DS (Directory Service) d'Exchange 5.5 et AD - peuplant AD avec des renseignements sur les boîtes à  lettres, les comptes et les groupes dans le DS. Deux versions de l'ADC - une sur le CD-ROM Win2K Server et une sur le

L’ADC

CD-ROM Exchange 2000 – sont disponibles.
La version Exchange 2000, la
plus récente, traite d’Exchange 2000 et
introduit les attributs obligatoires
comme ceux concernant les configurations
et les topologies serveur.

Après avoir installé l’ADC, il faut
établir un ou plusieurs CA (connection
agreements) pour lui dire où il doit extraire
les informations provenant du
DS et où il doit les mettre dans AD. (Il
faut utiliser un serveur Exchange 5.5
SP3 ou ultérieur comme partenaire de
synchronisation DS ; ces versions facilitent
la réplication fondée sur LDAP
(Lightweight Directory Access
Protocol). Cette étape peut s’avérer
compliquée et longue. Ainsi, pour
créer un CA destiné à  recevoir des informations
de boîte à  lettres en provenance
du conteneur des destinataires
par défaut dans un site Exchange 5.5,
et les mettre dans une OU (organizational
unit) dans AD est simple et direct,
mais un scénario aussi simple ne
vaut que pour de petites organisations
Exchange. Si l’on est confronté à  de
multiples conteneurs de destinataires,
de multiples sites, différents types
d’objets (boîtes à  lettres, destinataires
personnalisés, listes de distribution –
DL, par exemple), et si l’on souhaite
un mappage plus complexe, il est
bien plus difficile de créer les CA
nécessaires. (Pour des informations
détaillées sur l’ADC et les considérations
de planning associées, voir les articles
de Kieran McCorry, « Real-Life
ADC Deployment, Part I », mai 2001 et
« Real-Life ADC Deployment, Part 2 »,
juin 2001.)

Pour installer l’ADC, il faut être
membre des groupes de sécurité
Enterprise Admins et Schema Admins.
Comme le nombre de personnes autorisées
à  modifier les schémas doit être
limité, il faut que le groupe Schema
Admins soit aussi restreint que
possible. Si vous ne voulez pas que vos
administrateurs Exchange soient
membres de Schema Admins, un administrateur
de schéma peut utiliser le
programme ADC Setup avec le commutateur
de ligne de commande /schemaonly,
pour n’effectuer que la mise à 
niveau de schémas. Après que les modifications
de schéma se soient propagées
dans la forêt, un administrateur
d’Exchange peut réexécuter le
programme ADC Setup pour boucler
l’installation.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010