> Tech > L’Alpha grand public original

L’Alpha grand public original

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Digital a introduit le microprocesseur 21064 dans une série de systèmes qui ne supportaient pas NT. Les serveurs et les stations de travail AXP DEC 3000, 4000 et 7000, dont Digital a basé les entrées-sorties sur TURBOchannel ou Futurebus, ne peuvent pas exploiter NT. Les systèmes AlphaStation et AlphaServer ultérieurs,

L’Alpha grand public original

que Digital a basés sur le bus PCI, ont été les premiers systèmes Alpha conçus
par Digital pour NT.

Le 21064 a une architecture à  double sortie avec un bus externe atteignant 128
bits. Ses caches de données et d’instructions de niveau 1 sont de 8 Ko chacun,
et même de 16 Ko pour le 21064a. Le 21064 était livré dans des fréquences allant
de 100 à  300 MHz et a été la première puce citée au Livre Guinness des records,
pour avoir battu, en 1992, le record du microprocesseur le plus rapide.
Le 21064 n’est plus la CPU la plus rapide, mais affiche toujours des performances
respectables ; ses performances en virgule flottante rivalisent avec celles de
certaines plates-formes x86 actuelles.Le 21064 était présent dans une variété
de systèmes.

Parmi les systèmes 21064 de Digital, on trouve la minitour PC Alpha XL ; les stations
de travail Alpha 200, 250, 255 et 400 ; et les serveurs AlphaServer 1000, 2000
et 2100. Toutes ces machines supportent Windows NT et d’autres OS, notamment OpenVMS,
Linux et Digital UNIX. Digital a construit les cartes mères EB64 et PC64 pour
permettre à  des OEM de construire des systèmes à  base de 21064.
Ceux-ci ont utilisé la carte EB64 principalement pour la conception et la PC64
pour la production de clones de systèmes Alpha. Les cartes-mères PC64 supportent
des processeurs de 233 à  300 MHz, une mémoire cache de 512 Ko à  2 Mo et jusqu’à 
512 Mo de RAM 128 bits. La PC64 utilise un facteur de forme d’une filiale de AT&T
et comporte trois slots PCI dédiés, deux slots ISA et un slot PCI/ISA partagés
pour les E/S.Le système 21064 pour Windows NT le plus singulier est le DECpc AXP150
(également baptisé DEC 2000 Modèle 300 ou 500, nom de code Jensen).

Lorsque Digital a commencé à  livrer cette machine 100 % EISA en 1993, il s’agissait
du premier système Alpha tournant sous NT et ce fut même le seul système Alpha
non PCI à  exécuter NT. Le processeur du DECpc AXP150 tourne à  150 MHz. Digital
a dû ralentir le processeur depuis ses spécifications originales de 151,5 MHz,
pour satisfaire aux restrictions de l’époque sur l’exportation des supercalculateurs.
Le système était aussi rapide que les machines Pentium modernes de 90 à  100 MHz
à  une époque où Intel n’en était qu’à  annoncer la sortie des puces Pentium à  60
et 66 MHz. Le DECpc AXP150 a huit slots SIMM et dispose donc de 128 Mo de RAM
entrelacés en deux blocs de quatre SIMM chacun. Le système n’offre guère de possibilités
d’extension, car il ne possède pas de bus PCI et que le processeur n’est pas extensible.

La couche d’abstraction matérielle (HAL) NT du DECpc AXP150 est trop complexe
pour garantir la mise à  jour de cette machine de classe Pentium vers Windows 2000.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010