> Tech > L’architecture Amazon

L’architecture Amazon

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Peu après l'annonce de l'AS/400, en 1988, il est devenu clair pour beaucoup d'entre nous, membres du laboratoire de développement d'IBM Rochester, qu'il nous fallait mettre à  jour l'architecture processeur de l'AS/400 pour prendre en charge la multitude de nouvelles applications et de nouveaux langages de programmation attendus dans la

L’architecture Amazon

décennie 1990. (Pour bien comprendre
la signification du terme « architecture
» dans ce contexte, voir l’encadré
« Architectures définies ») Le
data warehousing était l’exemple
d’une application selon nous promise
à  un bel avenir. Et beaucoup d’entre
nous ont vu les langages de programmation
orientés objet devenir un outil
important pour de nombreux clients
AS/400. La plupart de ces applications
et langages émergents étaient considérés
comme gourmands en calcul et
donc dignes de processeurs très performants.

L’architecture originale de l’AS/400
était affublée d’un nom horrible : IMPI
(Internal Microprogrammed Interface).
Cette architecture processeur
avait été définie et même nommée par
son auteur au milieu de la décennie
1970 pour le System/38. C’était une excellente
architecture pour les genres
d’applications de gestion qui prévalaient
sur les sites System/36 et S/38
dans les années 1980 et donc on l’a
conservée dans les premiers AS/400.
Mais ce n’était pas l’architecture processeur
idéale pour les applications à 
calculs intensifs.

Début 1991, une brillante équipe
des centres de développement IBM de
Rochester, Minnesota, et Austin, Texas,
se sont rassemblés avec leurs homologues
des centres de recherche IBM
de New York pour définir une nouvelle
architecture processeur. Dans l’intention
de créer une nouvelle architecture
que l’on pourrait utiliser pour tous les
futurs modèles de l’AS/400 et du
RS/6000. On l’a baptisée Amazon.

On a choisi le nom Amazon parce
que le nom de code du premier microprocesseur
commun à  utiliser sur
l’AS/400 et le RS/6000 était Belatrix. Notons que les processeurs peuvent
contenir plusieurs puces ou qu’un processeur
peut être contenu sur une
seule puce. Les modèles à  une seule
puce sont couramment appelés microprocesseurs.
Belatrix devait être une
implémentation à  une seule puce.

Belatrix est le nom d’une étoile de
la constellation Orion. Cette étoile est
aussi appelée Amazon. Belatrix a donc
été conçu dans le laboratoire d’Austin
pour être l’étoile de l’architecture
Amazon.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010