> Tech > L’avenir du stockage

L’avenir du stockage

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le stockage par attachement direct est peu coûteux à  court terme mais difficile à  bien gérer quand on ajoute des serveurs et que l'on a peu de personnel. Une combinaison de produits NAS et SAN est judicieuse pour de nombreuses entreprises, particulièrement si l'appliance NAS peut tirer parti des ressources

L’avenir du stockage

de stockage du SAN.

Au cours de l’année écoulée, les
fournisseurs ont présenté des HBA
Fibre Channel à  2 Gbps, des commutateurs,
et des matrices de stockage à  des
prix très peu supérieurs à  ceux d’un
équipement SAN à  1 Gbps actuel. Ces
SAN Fibre Channel haute vitesse
conviennent particulièrement à  des
applications exigeantes quant aux performances
et à  celles qui doivent garantir
la livraison jusqu’à  10 km de distance.
Mais il n’est peut-être pas
encore possible de créer un SAN Fibre
Channel d’entreprise avec des milliers de serveurs. Un tel réseau coûterait extrêmement
cher et il serait très difficile
techniquement de créer le maillage de
commutation Fibre Channel nécessaire
pour un SAN aussi vaste.
D’ailleurs, même les petits SAN Fibre
Channel demandent du savoir-faire informatique
et des connaissances spécialisées
pour les configurer et les administrer.
Et leur création peut coûter
cher. Pourtant, les réseaux de stockage
de type IP suscitent de plus en plus
d’intérêt pour les raisons suivantes : le
coût des NIC de serveurs Gigabit
Ethernet est inférieur au coût des HBA
Fibre Channel et le prix par port des
commutateurs Gigabit Ethernet est en
chute libre. Le nouveau standard iSCSI
de l’IETF (Internet Engineering Task
Force) pour transporter des commandes
et des données de stockage
SCSI sur des réseaux IP suscite une
large adhésion, ouvrant la voie à  l’introduction
de solutions de stockage
SAN de type IP. Des fournisseurs
comme IBM, Cisco Systems et Nishan
Systems ont déjà  annoncé des produits
de type iSCSI et les observateurs pensent
qu’HP ne saurait tarder. D’autres
fournisseurs devraient aussi prendre
ce train.

A court terme, c’est le Fibre
Channel à  2 Gbps qui va dominer.
Particulièrement pour des applications
qui exigent une livraison de paquets
garantie ou le maximum de performances.
Fibre Channel est très fiable et
la plupart des grands sites informatiques
attendront probablement que
les produits iSCSI déferlent avant de
les adopter. Plus rapidement, les SAN
de type IP à  1 Gbps séduiront de petites
organisations aux applications
moins exigeantes et qui doivent maîtriser
leur gestion de stockage mais ne
peuvent pas s’offrir de spécialistes informatiques,
d’outils de gestion, et de
matériel Fibre Channel. On verra aussi
des environnements de réseau de stockage
où se mêleront Fibre Channel et
IP.

Dans le temps, toutefois, les réseaux
de stockage de type IP gagne-ront des suffrages grâce à  leurs références.
Cette prévision repose sur le
fait que la technologie progresse plus
rapidement du côté Ethernet que du
côté Fibre Channel. Par exemple, des
produits 10 Gigabit Ethernet sont apparus
cette année, alors que l’offre de
Fibre Channel n’est passée que récemment
de 1 Gbps à  2 Gbps.

Les NAS et les SAN de type IP doivent
surmonter la même difficulté :
l’overhead du traitement TCP/IP. Dès
lors que l’on demande aux réseaux de
stockage IP de transporter des quantités
de plus en plus grandes de données,
cela peut freiner la performance
des serveurs ou des appliances qui effectuent
le traitement. Les NIC de serveurs
Gigabit Ethernet actuels ne peuvent
pas prendre en charge ce
traitement, mais Alacritech a introduit
l’Alacritech 1000×1 Single-Port Server
and Storage Accelerator, qui libère le
processeur hôte du traitement TCP/IP. Bien qu’Alacritech n’ait pas encore
donné de prix de détail pour la carte
parce que les premières livraisons vont
directement aux fabricants de systèmes,
un représentant de la société
déclare que les fabricants de systèmes
peuvent acquérir la carte moins cher
qu’un HBA Fibre Channel à  1 Gbps.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

Guide des Services Managés pour se moderniser et se sécuriser

À l’heure où les talents du numérique sont rares et difficiles à séduire, comment bénéficier des meilleures compétences en infrastructure Cloud ou en cybersécurité pour gagner en agilité et en cyber-résilience ? Découvrez le Guide des Services managés dédiés aux PME.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010