> Tech > L’équilibrage des charges

L’équilibrage des charges

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

AppCenter utilise NLB pour équilibrer la charge des serveurs Web dans un cluster. Ce service ne fait pas partie d'AppCenter, mais accompagne Windows 2000 Advanced Server et Datacenter. AppCenter simplifie la configuration de NLB en le configurant automatiquement lorsqu'il est sélectionné comme équilibreur de charge pendant la configuration d'AppCenter. La

console de gestion d’AppCenter, permet d’optimiser
la configuration de NLB pour un serveur spécifique (par exemple en augmentant
sa priorité) et de l’éditer pour tous les serveurs (par exemple en ajoutant une
nouvelle adresse IP virtuelle pour un nouveau site Web). Pour utiliser NLB avec
AppCenter, il faut installer AppCenter sur un système Windows 2000 Advanced Server
ou Datacenter avec deux cartes réseau dans chaque serveur. Avec un équilibreur
de charge d’éditeur tiers, AppCenter peut s’exécuter sur Windows 2000 Server et
utiliser une seule carte réseau dans chaque serveur. (Mais dans ce cas, AppCenter
ne configure pas automatiquement NLB).

Pour équilibrer la charge d’un cluster, NLB envoie une requête de client
au serveur Web ayant la priorité la plus élevée et le moins occupé du cluster

Pour équilibrer la charge d’un cluster, NLB envoie une requête de client au serveur
Web ayant la priorité la plus élevée et le moins occupé du cluster. Selon l’adresse
IP du client ou l’adresse réseau de Classe C, NLB supporte l’affinité des clients
(également baptisée connexion cohérente) pour les applications devant maintenir
l’état de session du client (par exemple une application de caddy en ligne) et
associer le client à  un serveur spécifique. Mais NLB peut envoyer la requête d’un
client au mauvais serveur, lorsque les informations sur l’état du client ont été
créées sur un serveur différent au début de la session. Par exemple, si le réseau
du client utilise des serveurs proxy pour le trafic Web, il peut très bien émettre
les requêtes du client à  partir de différents serveurs proxy. NLB pourrait alors
relayer les requêtes des clients vers différents serveurs Web.

Pour résoudre ce problème, AppCenter offre la cohérence de session (également
baptisée expédition), c’est-à -dire une connexion cohérente basée sur des cookies.
Lorsqu’un client visite pour la première fois un site Web AppCenter, AppCenter
envoie au client un cookie identifiant le premier serveur qui traite la requête
du client. Si NLB ou un équilibreur de charge tiers redirige une nouvelle requête
de ce client vers un serveur différent, ce dernier expédie la requête au serveur
d’origine, en se basant sur les informations du cookie. Si le serveur original
du client n’est pas disponible, l’expédition de la requête échoue. Pour activer
cette fonction, sélectionnez l’option Activer la cohérence de la session dans
la boîte de dialogue Options d’équilibrage de charge avancées que montre la Figure
3, pendant la configuration du serveur Web. La cohérence de session ne peut être
activée que pour les sites ASP ou pour tous les sites. Pour optimiser les performances,
AppCenter peut être configuré pour ne pas expédier les requêtes pour certains
types de contenu, comme les pages statiques et les graphiques. Par défaut, AppCenter
n’expédie pas les requêtes pour les types de contenu HTML, HTM, JPEG, JPG, GIF,
PNG et TXT.

AppCenter propose aussi une option de drainage qui permet de mettre un serveur
hors ligne (le serveur n’assurera pas de services dans le cluster) pour une durée
spécifiée (20 minutes par défaut). Pendant le drainage, le serveur accomplit les
requêtes qui lui sont assignées sans en accepter de nouvelles. Cette fonction
est utile pour la maintenance des serveurs (par exemple l’installation d’une nouvelle
application COM+) pendant les heures de production. Certains équilibreurs de charge
tiers appellent cette fonctionnalité un arrêt automatique sans perte de données.

AppCenter supporte aussi CLB, qui équilibre dynamiquement la charge des applications
COM+ dans un cluster Web ou COM+. Depuis sa naissance, COM assure un service d’activation
des objets baptisé SCM (Service Control Manager), qui crée de nouveaux objets
à  l’arrivée d’une requête client. SCM cache les détails sur l’endroit où résident
les nouveaux objets, localise et charge la DLL appropriée ou le fichier exécutable
sur le serveur, et donne au client un pointeur d’interface pour l’objet brut ou
le proxy si nécessaire. Dans Windows NT 4.0, SCM expédie les demandes de création
aux SCM d’autres ordinateurs selon le processus du client ou un paramètre de configuration
dans le registre du client. Lorsque le SCM du système NT 4.0 reçoit une requête
de création expédiée par un ordinateur distant, il traite la requête localement.
Le CLB d’AppCenter étend simplement cette fonctionnalité. Il peut traiter localement
une requête de création expédiée par un ordinateur distant ou envoyer la requête
à  un serveur d’un ensemble de serveurs selon leur charge actuelle. Plusieurs,
voire tous les serveurs d’un cluster Web ou COM + peuvent être groupés en un ensemble,
ce qui permet d’équilibrer la charge des composants entre eux.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT