> Tech > La CPU

La CPU

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le processeur est le candidat le plus évident au groupe des facteurs clés des performances d'Exchange Server. Chaque instruction exécutée doit passer par la CPU et la plupart des autres composants systèmes ne sont là  que pour prendre des données dans la CPU ou les y emmener. La vitesse du

La CPU

processeur joue un rôle fondamental
dans les performances globales de la CPU. Toutes choses égales par ailleurs, on
pourrait s’attendre à  ce qu’un processeur à  900 MHz soit 1,5 fois plus performant
qu’un processeur à  600 MHz. Mais la vitesse n’est pas le seul facteur. Windows
2000, Windows NT et Exchange Server sont sensibles à  3 aspects des performances
CPU : la vitesse du processeur, leur nombre et la quantité de mémoire cache.

Exchange Server est sensible à  3 aspects des performances CPU : la vitesse
du processeur, leur nombre et la quantité de mémoire cache

Outre la vitesse du processeur, leur nombre fait une grande différence dans les
performances du système. Deux processeurs Pentium II à  450 MHz peuvent être plus
performants qu’un processeur Pentium III à  800 MHz. Pourquoi ? Parce que Windows
2000, Windows NT et Exchange font fortement appel au multithreading, ce qui signifie
que plusieurs tâches peuvent s’effectuer simultanément au sein d’un même processus.
Plus votre système a de processeurs, plus augmente le nombre de threads que vous
pouvez exécuter en même temps. Depuis que j’ai réalisé que mon système biprocesseur,
à  base de processeurs Pentium à  90 MHz tournant sous Windows NT Workstation 3.51,
compilait le code plus de deux fois plus vite qu’une machine monoprocesseur à 
fréquence équivalente, j’ai toujours opté pour des machines multiprocesseurs.

La quantité de cache embarquée est également très importante. Souvenez-vous des
systèmes à  base de Pentium Pro. Une des raisons qui ont rendues ce processeur-ci
populaire pour les serveurs était la grande quantité de mémoire cache sur la carte
mère qui permettait à  Windows NT et à  Exchange Server de tourner de manière plus
efficace qu’avec des processeurs plus rapides mais dotés de caches plus limités.
Cette différence de performances est en outre une des raisons qui explique la
différence de prix entre la gamme classique des processeurs Pentium et leurs homologues
Xeon. Les systèmes Xeon ont des caches embarqués sur la carte mère bien plus grands
que les systèmes à  base de Pentium classiques ; cette différence augmente la performance…
et les prix.

Pour mesure l’utilisation du processeur, utilisez le compteur % Total Processor
Time de l’objet Processeur de l’Analyseur de performances de Windows NT. Se compteur
donne une bonne vision globale de l’utilisation globale du processeur de votre
système. On peut également surveiller des processeurs spécifiques si on le souhaite.
Je pars du principe qu’un système est limité par le processeur lorsque l’utilisation
moyenne du processeur reste couramment au dessus des 75 % d’utilisation ou lorsque
le compteur de la longueur de la file d’attente du processeur est plus élevé d’une
unité par rapport au nombre de processeurs installés. Pour isoler les pics, il
est possible d’exporter les données de l’analyseur de performances dans un outil
tel que Microsoft Excel et d’observer les chiffres bruts sous forme de graphiques.
Cette mesure permet d’observer les données à  30 secondes d’intervalle et de toujours
conserver une vision globale du problème.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010