> Tech > La customisation et l’intégration

La customisation et l’intégration

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Si Groove offre en standard des fonctionnalités très intéressantes, il est également possible d’en étendre les capacités par cus tomisation et intégration.

La customisation se fait principalement par la création d’outils de type Formulaires. Deux technologies cohabitent : les « Groo ve Forms » et les «

La customisation et l’intégration

InfoPath Groove Forms ». Les outils formulaires permettent de définir des masques de saisie et de créer des vues filtrées et triées des données saisies par les différents membres d’un espace. Sans disposer d’un modèle de développement très avancé, les Groove Forms peuvent également être étendus par l’ajout de scripts.

Les outils développés de cette manière peuvent être sauvegardés sous forme de modèle pour être réutilisés au sein de multiples espaces. Il en est de même pour les espaces euxmêmes: Un espace peut être sauvegardé et servir de modèles pour la création de nouveaux espaces. Cela constitue un bon moyen de capitaliser sur le savoir et les méthodes de l’entreprise et d’uniformiser les pratiques. L’intégration peut se faire principalement de deux manières. La première manière consiste à tirer partie de

l’outil « Share Point Files » permettant de synchroniser des fichiers entre un espace Groove et un site SharePoint. Une question récurrente concerne justement la concurrence ou la complémentarité de Groove et de SharePoint.

S’il est vrai que les deux technologies permettent de répondre à des problématiques de collaboration, et que, d’un point de vue Architecture logique, elles se basent sur des concepts identiques
– espaces de travail / (sous-)sites, outils, membres
– force est de constater que leurs usages tout comme leurs avantages respectifs diffèrent et se complètent (cf figure 5).

Les cas d’usages commun sont nombreux : extraction de données du SI à destination de membres extérieurs à l’entreprise, archivage de données dans Groove, publication de masse dans SharePoint, etc.

La seconde méthode consiste à utiliser l’API Web Servi – ces de Groove. Groove met en effet à disposition des développeurs une API assez complète permettant d’interagir avec les données d’un compte Groove : espaces, contacts, outils, données des outils… et ce, dans la majorité des cas autant en lecture qu’en écriture. Il est ainsi aisé de créer de nouveaux espaces à la volée, ou d’extraire des données d’un espace de travail afin de les injecter dans une base de données ou une application Back Office. Si cette API est utilisable avec tout client Groove, un serveur dédié à l’in té gration est également présent dans la gamme Groove : le Groove Databridge Server.

Il offre des capacités de montée en charge plus importantes que le client Groove et dispose de fonctions de paramétrage, notamment pour la définition des droits d’usages (« Qui a le droit d’utiliser le service »). A noter que le serveur d’intégration fournit également un service de sauvegarde (centralisée) des espaces de travail Groove, permettant d’assurer la pérennité des informations d’un espace, et notamment de prévenir toute perte d’information suite à une erreur humaine : suppression d’un fichier ou suppression d’un espace de travail.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010