> Tech > La méthode main

La méthode main

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  La séquence qui apparaît en A dans la méthode main (figure 2) analyse syntaxiquement les paramètres provenant de la ligne de commande ou la chaîne PARM() transmise par l'intermédiaire de la commande JAVA ou RUNJVA de l'iSeries. En comparant la valeur actuelle de a à  la longueur du tableau (array)

La méthode main

de paramètres et en incrémentant a après l’extraction de chaque paramètre, on peut changer l’ordre des paramètres en réagençant simplement les lignes. Cette même technique est utile pour définir des paramètres SQL ou lire les résultats d’une requête, comme nous le verrons bientôt en examinant la méthode demo.

  Après lecture des paramètres (éventuels), la méthode main instancie immédiatement un objet DriverSelector et l’attribue à  la variable dSelector. Si on examine le constructeur DriverSelector, on voit qu’il appelle la méthode setup. (Je préfère attribuer les missions de configuration génériques à  une méthode distincte utilisable par plusieurs constructeurs différents dans le cas où j’ajouterais d’autres constructeurs par la suite.) Aussitôt appelé, setup détermine l’environnement de l’ordinateur client en commençant par les propriétés les plus génériques et en progressant vers des propriétés plus spécifiques, selon les besoins.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010