> Tech > La reconstruction de bout en bout

La reconstruction de bout en bout

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La construction intégrale d’un cube n’est pas une solution aussi extrême qu’il y paraît. Vous avez, pour l’essentiel, besoin d’un schéma en étoile ou en flocon conçu avec soin. Dans BIDS, vous commencez par ajouter une nouvelle source de données, puis une nouvelle vue de source de données.

La reconstruction de bout en bout

Créez celle-ci dans le Solution Explorer (Explorateur de solutions) en cliquant avec le bouton droit de la souris sur Data Source Views (Vues de source de données) et sélectionnez New Data Source View (Nouvelle vue de source de données). L’assistant vous guide tout au long de la sélection de la source de données et de l’ajout des tables requises pour l’ensemble des cubes (lesquels constituent des groupes de mesures dans SSAS 2005). Lorsque vous visualisez la nouvelle vue dans le concepteur de vues de source de données, vous notez qu’il manque plusieurs relations de clés primaires et de clés étrangères. Bien que l’ajout de ces relations ne soit pas obligatoire, cela peut aider SSAS à former de meilleures requêtes sur la source de données lors du rafraîchissement des dimensions ou cubes.

De même, si vous n’ajoutez pas les relations appropriées dans la vue de source de données et si vous employez l’option Auto Build (Génération automatique) pour demander à Intellicube de créer le cube, cette fonction ne pourra pas différencier les tables de faits des tables de dimension. Dans le cas de FoodMart 2000, vous noterez que les cinq tables (account, category, department, product_class et product) apparaissent comme des tables de faits si vous essayez de générer automatiquement le cube sans créer les relations en question. Cela tient au fait qu’elles n’ont pas de relations définies avec les autres tables de la vue. Si vous désactivez la case à cocher pour la table dans la colonne Fact, le message d’avertissement de la figure 2 apparaît. Par conséquent, il est important de créer des relations entre les tables de faits et les tables de dimension. Une autre bonne pratique consiste à ajouter des clés primaires logiques à toutes les tables de dimension. Il est possible de créer des relations basées sur votre connaissance de la source de données sous-jacente.

Si celle-ci n’est pas disponible, vous pouvez aisément la visualiser en utilisant les éditeurs de cube dans les bases de données SSAS 2000 et en examinant les relations sous-jacentes. Vous pouvez modifier les relations dans le concepteur de vue de source de données. Notez que ces relations ajoutées résident uniquement dans la vue de source de données. Cette vue représente une abstraction de la source et n’entraîne pas de changements au niveau de cette dernière. Après la création des relations appropriées, vous pouvez créer un nouveau cube dans SSAS 2005 en cliquant avec le bouton droit de la souris sur Cubes dans le Solution Explorer de BIDS, puis en sélectionnant New Cube (Nouveau cube). Assurez-vous que Auto Build (Génération automatique) est sélectionné pour appeler Intellicube. Désormais, l’assistant répertorie uniquement une table de dimension de manière incorrecte comme table de faits, probablement en raison de ses relations avec d’autres tables (à savoir, elle-même).

Il suffit de désactiver la case à cocher dans la colonne Fact en regard de la table Employee pour retirer cette désignation. Le Cube Wizard (Assistant Cube) produit 10 dimensions, contre les 19 avec le Migration Wizard. Ces 10 dimensions, représentées à la figure 3, sont plus « pures ». Autrement dit, l’ensemble des attributs, hiérarchies et propriétés associés sont contenus dans une seule dimension. Par ailleurs, le Cube Wizard n’a créé qu’un seul cube. (Nous aurions pu éliminer les informations de HR en supprimant ce cube dans la vue de source de données ou en ne le sélectionnant pas pendant la création du cube.) Comme l’illustre la figure 3, les dimensions et cubes résultants reflètent l’architecture souhaitée dans SSAS 2005.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010