> Tech > La simulation avec Mercury

La simulation avec Mercury

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le système de simulation Mercury est écrit en langage C et tourne sur des serveurs NT; on compte 1 serveur pour 80 à  200 utilisateurs. Ces serveurs simulent différents environnements, volumes etc. Pour chaque utilisateur (jusqu'à  10000 utilisateurs). Dans notre cas 36 serveurs Netfinity étaient en batterie, surveillés par 2

La simulation avec Mercury

serveurs
de contrôle et 1 serveur pour les résultats, le tout étant relié à  un AS/400 Modèle
650.

Les machines sont alors mises à  notre disposition pour que nous puissions charger
nos programmes et la base de données. Le centre a été réservé pour une période
d’environ 15 jours, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, ce qui laisse toute latitude
pour intensifier les tests en fonction des résultats obtenus. Il n’y a pas de
risque de saturation car le centre dispose de 6 AS/400 modèles 650.
Par exemple, en parallèle avec nous, une compagnie californienne avait réservé
le centre pour 6 mois afin de tester ses applications en vue de l’an 2000.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010