> Tech > La V4R5

La V4R5

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

L'annonce matérielle se double d'une nouvelle release (et non d'une version) de l'OS/400 : la V4R5. Destinée à  supporter les nouveaux modèles 250, 270 et 8xx, cette release reste -fort heureusement !-compatible avec les anciennes versions, jusqu'à  la V3R2 (CISC). Le support des nouveaux matériels est d'ailleurs sa principale fonction,

La V4R5

à  telle enseigne qu’on a l’impression qu’IBM a vraiment fait le forcing
sur le matériel, et quelque peu délaissé le logiciel.
Mais tout est relatif. En fait, de nombreuses fonctionnalités nouvelles de la
V4R5, comme l’amélioration des performances de Java ou certaines nouvelles fonctions
de Client Access Express et d’Operations Navigator, étaient déjà  disponibles avec
la V4R4, sous forme de PTF.

En termes de fonctionnalités nouvelles, on note :

– le support de XML (Extensible Markup Language) pour la prise en charge de l’informatique
nomade, avec des unités sans fil comme les téléphones cellulaires, ou de l’informatique
de poche, avec des unités comme les Palm Pilots.

– une amélioration très nette des performances des applications Java (de 65 %
selon IBM) grâce à  la V4R5 et des PTF de la V4R4, et la mise à  disposition de
2 boîtes à  outils : AS/400 Toolbox pour Java et JTOpen (Open Source AS/400 Toolbox
pour Java);

– l’adaptation de l’environnement PASE (Portable Application Solutions Environment)
aux interfaces de la nouvelle version d’AIX 4.3.3; avec un total de plus de 125
utilitaires AIX en V4R5, l’AS/400 devient un environnement AIX viable pour les
utilisateurs finaux, et plus seulement pour les développeurs AIX, comme c’était
le cas pour la version de PASE annoncée en janvier dernier.

– l’inclusion de Windows 2000 directement dans le support de la release, ce qui
permet une installation directe sur INS (Integrated NetFinity Server);

– l’extension du partitionnement logique (LPAR) à  24 partitions, et une déclaration
d’intention pour un partitionnement dynamique dans l’année qui vient.

Le partitionnement dynamique doit notamment permettre de partitionner un processeur
unique, alors que jusqu’ici c’est processeur par processeur qu’on alloue les ressources
aux différentes partitions.

Il est possible de passer en une seule opération depuis la V3R2 ainsi que depuis
toutes les releases de la V4 vers la V4R5; il faudra s’y prendre en deux étapes
si l’on se trouve en V2R3, V3R0.5, V3R1, ou V3R7. La V4R5 est interopérable avec
la V3R2, la V4R2 et au delà .

VolanoMark pour mesurer les performances de Java sur AS/400

Pour prouver les bonnes performances de ses nouveaux serveurs AS/400 et de
sa JVM (Java Virtual Machine) face à  la concurrence, IBM s’est soumis aux tests
de VolanoMark. VolanoMark est un serveur de test 100% Java, qui mesure la rapidité
des plateformes Java, prévoit les performances réelles et la capacité de montée
en charge pour l’application VolanoMark.

Ces tests ont permis de mettre en évidence les améliorations rendues possibles
par les nouvelles technologies utilisées dans les processeurs des nouvelles machines
de la gamme AS/400, comme SOI (Silicon-On-Insulator) ou l’utilisation du cuivre.

Les performances obtenues avec ces tests par le modèle 840 équipé de 24 processeurs
et de 4Go de mémoire dépassent largement les résultats obtenus par la concurrence.
A titre de comparaison, avec 108153 messages par seconde, utilisant 200 connections
simultanées, il est par exemple 4 fois plus rapide qu’un serveur E6500 à  22 processeurs
et 30Go de mémoire de chez Sun.

Des tests complémentaires ont également permis de prouver que les capacités de
montée en charge du modèle 840-2418 (dodécaprocesseurs) dépassaient largement
les prévisions. Avec 8Go de mémoire, l’AS/400 est capable de traiter 39529 messages
par seconde avec 9000 connections, c’est-à -dire au moins 8 fois plus que le serveur
Sun E6500 22 voies.

DD

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010