> Tech > La virtualisation

La virtualisation

Tech - Par iTPro - Publié le 15 mars 2011
email


Dans un premier temps, la virtualisation de serveur concernait des environnements de test ou de pré production. Ensuite, afin de coller à une tendance « verte », la consolidation de serveurs a pris le relai. Aujourd’hui, nombre de serveurs sont sous exploités. D’autres arrivent en fin de

La virtualisation

support matériel. La consolidation de plusieurs serveurs au sein d’un même hyperviseur, de type Hyper-V, VMWare, Xen Server ou autres, présente de nombreux avantages. Des opérations comme la conversion P2V (serveur physique vers serveur virtuel) ont permis de rationaliser les infrastructures informatiques et de diminuer les coûts. Maintenant que des produits tels que SQL Server sont officiellement supportés en environnement virtuel, pourquoi ne pas rechercher de solution de haute disponibilité virtuelle. Il est tout à fait concevable d’imaginer une infrastructure de machines virtuelles SQL Server.

Des fonctionnalités de basculement à chaud de machines virtuelles (VMware VMotion, Microsoft Hyper-V 2.0 Live Migration, Citrix XenServer Live Motion) permettent de changer de serveur hôte de manière transparente, sans coupure de service. On peut donc mettre à jour le système d’exploitation hôte sans que les applications critiques hébergées en machines virtuelles soient impactées. Mais, en cas de défaillance du système d’exploitation invité, le service SQL sera interrompu. De même la mise à jour du système d’exploitation ou l’application d’un service pack sur le service SQL provoquera une coupure de service. Seule la panne d’un des hyperviseurs est transparente. Il faudrait alors coupler cette technologie avec la mise en miroir de base de données pour être tolérant à une panne ou à la mise en maintenance du système invité. La virtualisation, seule, ne fournit pas de solution de haute disponibilité pour SQL Server.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 15 mars 2011