> Tech > Langage de contrôle d’imprimante

Langage de contrôle d’imprimante

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Chaque fabricant d’imprimantes peut avoir son propre langage de contrôle d’imprimante. Parfois, différents modèles pour le même fabricant ont leur propre jeu unique de codes de contrôle. L’antériorité de HP et d’IBM dans le domaine des imprimantes laser explique que beaucoup d’entre-elles pratiquent l’émulation HP et IBM.

Les

Langage de contrôle d’imprimante

imprimantes HP et celles qui les émulent utilisent généralement le langage de contrôle que les ingénieurs créatifs de HP appellent HPPCL (HP Printer Control Language). A l’origine destiné aux traceurs, le mode graphique a des commandes du genre largeur de plume, plume haute, plume basse, tracé et géométrie. Imaginez que vous contrôlez la plume montée sur un traceur et que vous dessinez avec ces instructions de bas niveau. On les appelle graphiques vectoriels.

Avec les lignes de commande HPPCL, vous pouvez produire des boîtes, des cercles, des diagrammes, et autres graphiques. Les graphiques en question sont tracés sur la page au moyen de coordonnées x/y comme celles de votre bon vieux cours de géométrie. Il est bon d’avoir du papier millimétré, de dessiner les boîtes ou les graphiques à la main, puis de transférer les coordonnées dans le HPPCL.

Il m’est arrivé de créer un logo pour un collège et de stocker les commandes HPPCL dans un fichier pour les programmes chargés d’imprimer le logo. Le logo représentait une montagne avec des lignes droites traversant des nuages. Après quelques jours d’expérimentation, j’ai pu créer le logo avec seulement 15 lignes de code. Bien entendu, des graphiques complexes avec des courbes sont beaucoup plus difficiles.

Un autre exemple consiste à imprimer des parties grisées pour une facture au lieu d’utiliser des documents pré-imprimés. Si vous voulez vous plonger dans l’élaboration graphique, consultez le manuel HP à h20000.www2.hp.com/ bc/docs/support/SupportManual/bpl13210/bpl13210.pdf.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010